Hugo Lloris : "Un ou deux joueurs supplémentaires feraient du bien"

Publié le , modifié le

Le gardien de l'Olympique Lyonnais Hugo Lloris estime que l'apport d'un ou deux joueurs supplémentaires ferait du bien à un effectif en quête d'un nouvel équilibre en défense et attaque après le repositionnement de Toulalan en défense.

Hugo Lloris, quel est votre sentiment après les sanctions infligées à vos partenaires de l'équipe de France ?
"Ce sont des décisions qui viennent du dessus. Les joueurs sont obligés de s'en contenter et d'en subir les conséquences. On se doit de les respecter même si cela ne fait pas plaisir à tout le monde. Il faut maintenant regarder devant avant de récupérer tout le monde".

N'est-ce pas un peu curieux de s'auto-sanctionner avant même le début des éliminatoires pour l'Euro-2012 ?
"Il y a beaucoup de qualité dans le groupe sur le court terme. Le sélectionneur trouvera des solutions. Bien sûr, ce sont des joueurs de grande valeur. Je n'ai pas grand chose à dire sur tout cela".

Que pensez-vous du début de saison de l'OL ?
"Nous ne sommes pas habitués à cela à l'OL. Il faut retenir la leçon des deux premiers matches au cours desquels il y a quand même eu de bonnes choses et d'autres moins bonnes".

Est-ce que cela vous met plus de pression ?
"Non. Ce n'est que le troisième match de la saison, samedi contre Brest. Quels que soient les matches, nous les jouons tous pour les gagner. Ce début de saison n'arrange pas les choses. Nous nous devons de gagner et notamment à domicile. Il faut que tout le monde soit concerné".

Que manque-t-il à l'équipe actuellement pour enfin lancer son championnat ?
 "En début de saison, il faut rester sur les fondamentaux et former un bon bloc-équipe. Il faut une formation équilibrée. Sur les deux premières journées, il y avait un certain déséquilibre entre la phase défensive et la phase offensive et trop d'espaces entre les lignes. C'est à rectifier car les adversaires peuvent se projeter trop vite vers l'avant. Il faut retrouver nos bases et concéder le moins d'occasions possibles, tout en nous créant des opportunités".

Le positionnement de Toulalan est-il un problème pour l'équilibre de l'équipe ?
 "Je ne pense pas que ce soit le positionnement de Jérémy mais plutôt un problème d'ensemble. Il peut nous apporter énormément au milieu mais il est aussi un très bon défenseur. C'est un choix. Il faut faire avec. Quels que soient les joueurs sur le terrain, le plus important est que le collectif fonctionne bien".

Pensez-vous que l'OL soit contraint de se renforcer ?
"Ce sont des choix et des décisions de l'entraîneur et du président. Il faut recruter si c'est pour améliorer l'effectif, où il y a beaucoup de qualité déjà. En France, tous les clubs sont dans la même situation. Les effectifs sont réduits, mais certaines équipes prétendent disputer plus de cinquante matches dans la saison. Cela laisse penser qu'un ou deux joueurs supplémentaires feraient du bien mais la qualité est là pour faire une bonne saison. Mais si nous devons jouer sur trois ou quatre tableaux, ce ne sera pas évident".

Pensez-vous que votre effectif soit trop jeune pour briguer le titre ?
"Les ambitions sont toujours là. Nous savons ce que peuvent apporter les jeunes et aussi ce qui peut manquer à la fin. Les jeunes sont là aussi pour progresser et gagner leur place. Nous, ceux qui ont plus d'expérience, sommes là pour tirer vers le haut. Le plus important, c'est la qualité dans le groupe et il y en a."

AFP