Hervé Renard
Hervé Renard | DENIS CHARLET / AFP

Hervé Renard a "senti quelque chose basculer"

Publié le , modifié le

Après le bon match nul de son équipe vendredi dernier face à l'AS Monaco (0-0), l'entraîneur de Lille Hervé Renard a affirmé avoir "senti quelque chose basculer". Si ses joueurs n'ont pas encore trouvé la faille devant le but, l'ancien coach de la Côte d'Ivoire reste "confiant" avant la réception de Bordeaux ce dimanche (14h).

Après Paris et Monaco, vous affrontez Bordeaux. Que pensez-vous de cette équipe qui est plus dans "votre" championnat ?
Hervé Renard : "C'est vrai qu'on a commencé par deux cols. Avec du recul, on peut dire qu'on ne s'en est pas top mal sorti. Il y a toujours de la déception pour Paris, mais le match à Monaco est une grosse satisfaction. En deuxième mi-temps, on aurait pu faire basculer le match. Bordeaux ne sera pas facile à manoeuvrer. Ils ont des joueurs de grande qualité, même s'il y a des absents de marque. On a déjà perdu un point à domicile contre le PSG et à la maison, il ne faut pas en perdre trop. On a un effectif très intéressant donc je considère qu'on est capable de gagner chaque match. Il faut toujours être ambitieux."
   
Le bon match nul obtenu à Monaco a-t-il débloqué quelque chose mentalement ?
H.R. : "Oui, j'ai senti quelque chose basculer après le bon point pris à Monaco. Mais après, il faut que ça se traduise en compétition dès demain (dimanche). C'est bien de voir des belles choses à l'entraînement, mais ce qui compte, c'est la compétition. Se projeter plus vite vers l'avant et poser plus de problèmes à l'adversaire seront les clés pour remporter des matches. Un équilibre a été trouvé, il y a eu une prise de conscience qu'on pouvait poser des problèmes à tout le monde. La deuxième mi-temps à Monaco est encourageante mais on doit faire beaucoup mieux, c'est à dire concrétiser nos situations."
   
Justement, après deux matches vous n'avez toujours pas marqué. Êtes-vous inquiet ?
H.R. : "C'est sûr qu'avec le compteur bloqué à zéro but après deux matches, c'est normal de se poser la question. Mais ce n'est pas passé loin à Monaco, notamment sur coup de pied arrêté. Je suis confiant, ça va venir. Beaucoup de  joueurs sont capables de marquer. Baptiste Guillaume a été très intéressant à Monaco, il a fait beaucoup d'efforts pour le collectif et ça nous a permis d'être solide. On ne pouvait pas aller à Monaco la fleur au fusil. Mais maintenant il faudra marquer à domicile."

AFP