Guingamp-Nancy
Sous les yeux de son coéquipier Youssouf Hadji (à gauche), le Nancéien Loïc Puyo s'essaye au coup franc face au mur guingampais lors de la défaite des siens au match aller (0-2). | Patrick Hertzog / AFP

A Guingamp, Nancy doit se ressaisir, et surtout marquer, sous peine de grande désillusion

Publié le , modifié le

L'AS Nancy-Lorraine se déplace au Roudourou ce vendredi pour y affronter Guingamp en ouverture de la 31e journée de Ligue 1 (19h00). En position de barragiste, l'équipe de Pablo Correa semble glisser lentement mais sûrement dans les profondeurs du classement... Face à une équipe qui aura l'esprit tourné vers la Coupe de France, les Lorrains devront se sublimer et régler leur problème offensif s'ils veulent avoir une chance de se maintenir.

Deux équipes en souffrance en 2017

Depuis le début de la phase retour, Guingamp et Nancy font peine à voir... Les deux formations n'ont gagné qu'à deux reprises sur leurs 11 dernières rencontres de championnat et occupent logiquement les 18e et 19e places du classement de la Ligue 1 en 2017, juste devant Bastia. Avant la trêve hivernale, les Bretons étaient pourtant 5e, à égalité avec l'Olympique de Marseille, dans la lutte pour les places européennes. Les Lorrains naviguaient, quant à eux, à une confortable mais piégeuse 14e place, seulement deux points devant leur éternel rival messin, barragiste à l'époque. 

Guingamp (18e) et Nancy (19e) sont des deux pires équipes de Ligue 1 en 2017.
Guingamp (18e) et Nancy (19e) sont des deux pires équipes de Ligue 1 en 2017.

Nancy est la pire attaque de Ligue 1

Mais en l'espace de trois mois, tout a changé. Guingamp n'a plus rien à jouer (10e à huit points du top 6) et c'est encore pire pour Nancy, battu lors de 8 des ses 10 derniers matchs de Championnat. Ce sont désormais les joueurs de Pablo Correa qui sont en position de barragiste, avec 7 points de retard sur Metz par exemple ! Symbole de cette lente descente aux enfers : une efficacité en berne. Avec 21 buts inscrits en 30 matchs, l'ASNL est la pire attaque de Ligue 1 cette saison. Ce déplacement en Bretagne tombe d'ailleurs bien mal pour une équipe muette depuis 4 matchs à l'extérieur...

Des Bretons focalisés sur la Coupe de France

D'autant que Guingamp reste sur un carton à domicile (victoire 5-0 contre Bastia le 11 mars dernier) dans une rencontre au contexte similaire. Antoine Kombouaré pourra également compter sur un groupe quasiment au complet. Seul le milieu offensif Nicolas Benezet, absent depuis près d'un mois, n'est pas suffisamment remis de son claquage à une cuisse. Les Guingampais, sans complètement délaisser le championnat, pourraient, en revanche, déjà avoir la tête ailleurs : ils affronteront Fréjus-Saint-Raphaël mardi prochain en quarts de finale de la Coupe de France. A Nancy d'en profiter... Et de marquer !

Fabien Mariaux