Guingamp - Marseille : Antoine Kombouaré analyse le nouvel OM

Guingamp - Marseille : Antoine Kombouaré analyse le nouvel OM

Publié le , modifié le

Ce dimanche après-midi (15h) au Roudourou, ce sera la première de l'entraîneur kanak dans l'enceinte costarmoricaine. Une entrée en matière de premier choix puisque l'En Avant de Guingamp accueille l'Olympique de Marseille. Après un résultat probant récolté le week-end dernier à Monaco (2-2), les joueurs bretons voudront confirmer contre un autre gros poisson du championnat de France. Mais, même s'il est ambitieux, ce ne sera pas chose aisée pour Antoine Kombouaré.

C'est dans la sérénité que le nouveau coach de l'EAG a préparé, avec ses hommes, les retrouvailles de son équipe avec le public du Roudourou. Gonflés à bloc par leur excellent nul ramené précédemment de la Principauté, les "Rouge et Noir" sont confiants, mais mesurés, à l'image d'Antoine Kombouaré : "L’objectif d’un premier match à domicile est de bien démarrer et de commencer par une victoire. On a travaillé dans ce sens, on fera tout pour gagner. Ce sera difficile car c’est l’OM, malgré tout ce que l’on peut dire sur cette équipe. On s’attend à une opposition compliqué, ce sera un match d’hommes, c’est souvent comme ça contre Marseille. On veut la victoire."

Pourquoi tant de prudence, alors que Marseille semble en plein marasme ? Le Néo-Calédonien a son explication : «Je suis mesuré, j’entends les médias et je vois que Marseille est diminué, avec peu de moyens. Ils ont perdu beaucoup de joueurs, mais l’OM reste l’OM. Quand on porte ce maillot, on se surpasse. C’est une belle équipe avec Gomis, Cabella, Thauvin, Sarr, au milieu Diarra et Diaby. La défense centrale tient la route et Yohann Pelé est un gardien qui a fait ses preuves. L’effectif est de qualité. Cette équipe a moins de pression, car tout le monde dit qu’elle est moins forte et que son championnat sera très difficile."

"L'OM est une équipe de solistes"

"On ne s’attend pas à ce qu’ils fassent de grandes choses, poursuit l'ancien Parisien, donc ça peut être une belle surprise. Il faut se méfier et rester vigilant face à des joueurs revanchards. Contre Monaco, qui avait déjà deux matches de compétitions dans les jambes, on a souffert sur le plan athlétique et physique. On espère faire la différence face à l’OM sur le plan du rythme et du physique. Les joueurs de l’OM ne sont pas tous au même point dans ce domaine, certains ont eu une préparation tronquée. Il y a différents degrés de forme, mais c’est une équipe de solistes."

Pour son groupe, quels seront les points stratégiques  à ne pas négliger ? Antoine Kombouaré est précis sur le sujet : "Les joueurs marseillais devant peuvent faire la différence à n’importe quel moment. L’équipe de l’OM joue par à-coups. On a l’impression qu’ils sont au plus mal, mais ils sont capables de repartir, puis de rebondir avec des joueurs de caractère. Cela peut aussi se jouer sur l’engagement et l’aspect technique. Il y a de bons joueurs avec la paire Diara-Diaby. Il faudra être bien en bloc, homogène, bien défendre, être fort dans les duels, gagner des ballons et montrer que l’on est solides. On a les qualités pour faire la différence. Le premier objectif est de gagner, il faut mettre les moyens pour… Seulement, si on n’est pas capables de gagner un match, il ne faut pas le perdre.»

Nicolas Gettliffe