EAG Victoire
Les Guingampais peuvent exulter : ils sont dixièmes du championnat. | JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Guingamp, le miracle breton

Publié le , modifié le

Le miracle guingampais ne cessera donc jamais. Après leur victoire en Coupe de France en mai dernier, leur qualification pour les 16e de finale de l’Europa League, voilà qu’ils effectuent une remontée magistrale en Ligue 1. Derniers du championnat en décembre, les hommes de Jocelyn Gourvennec sont désormais dixièmes.

Guingamp n’en finit pas de surprendre. Seul rescapé français de l’Europa League (qualifié en 16e de finale, face au Dynamo Kiev), le club breton est bien l’équipe en forme du moment. Face à Monaco, les Costarmoricains ont remporté leur cinquième de rang à domicile. Les hommes de Gourvennec sont sur un nuage, et atteignent le top 10 pour la première fois de la saison. Seul Lyon, avec 22 points, a pris plus de points qu’eux (20 au total) depuis début décembre.

Face aux Monégasques, les hommes de Gourvennec ont su puiser dans leurs ressources et avoir les épaules suffisamment solides pour pouvoir battre un adversaire qui n’avait plus perdu en championnat depuis le 29 novembre dernier. Mais les Costarmoricains ont également réussi l’exploit de marquer contre une équipe invincible depuis 841 minutes.  

Derniers en décembre

L’EAG double donc Rennes (12e) et Lorient (16e) et devient le premier club breton au classement. Une sacrée performance quand on rappelle qu’ils occupaient il y a encore quelques semaines la place de la lanterne rouge de la Ligue 1, avec 12 points en quinze matches. Une moyenne de 0.8 points par rencontre, contre 2.2 aujourd’hui. La situation ne laissait guère d’illusion pour les hommes de Jocelyn Gourvennec quant à ses chances de maintien en Ligue 1. Leur réussite en Europa League a finalement déteint sur leurs performances en championnat.

Qu’il semble loin ce temps où Guingamp trustait les dernières places du championnat. Et aujourd’hui, on ne sait pas jusqu’où cette équipe, motivée et toujours modeste, peut aller. En tout cas, rien ne semble pouvoir arrêter l’EAG. C’est ce qui s’est vu face à la meilleure défense d’Europe, et c’est ce qu’espèrent voir encore les Guingampais, pour oublier définitivement leur première partie de saison.

Surtout qu'ils peuvent encore espérer, s'ils continuent sur leur lancée, se qualifier pour la prochaine édition de l'Europa League...En effet, les hommes de Jocelyn Gourvennec ont neuf point d'avance sur le premier relégable (Evian), mais aussi neuf de retard sur le quatrième de Ligue 1, Saint-Etienne. Et si le miracle perdurait encore une saison ?