Guingamp fait tomber le PSG, le LOSC goûte enfin à la victoire

Guingamp fait tomber le PSG, le LOSC goûte enfin à la victoire

Publié le , modifié le

Quatre jours après avoir concédé sa première défaite de la saison à Barcelone (3-1) en Ligue des champions, le PSG avait encore la tête dans le saut dimanche. Paris s'est incliné logiquement sur la pelouse de Guingamp (1-0), seule équipe française à être sortie de sa poule en C3 cette semaine. Les Parisiens, bloqués à une unité de l'OM, pourraient compter quatre points de retard si les Phocéens l'emportent à Monaco (21h). Dans l'autre rencontre disputée à 17h, le LOSC a mis fin à une série de huit matches sans victoire. Les Dogues prennent un bon bol d'air en bas de classement, en étrillant Toulouse (3-0).

Les matches Guingamp-PSG et LOSC-Toulouse à revivre

Semaine noire pour le PSG. Défaits pour la première fois de la saison en C1, mercredi à Barcelone (3-1), les Parisiens sont retombés dans leurs travers dimanche à Guingamp (1-0). Les protégés de Laurent Blanc, attentistes et peu engagés, ont à nouveau déjoué. Une aubaine que les Bretons, euphoriques et revigorés depuis leur qualification en Ligue Europa, n'ont pas laissée passer. Jérémy Pied, de la tête (11e), a inscrit l'unique but des Guingampais, décomplexés et audacieux. Beauvue (22e, 48e) et Sankharé (75e) auraient pu alourdir le score, en faisant preuve de plus de réussite et de lucidité. Au classement, le PSG marque un coup d'arrêt malvenu. L'OM, leader avec un point d'avance, pourrait prendre ses distances en cas de victoire sur l'ASM (21h). 

Comme lors son déplacement en Catalogne en milieu de semaine, le PSG a été plombé par sa défense. Dès la 11e minute, sur un coup-franc de Giresse, Sankharé a profité des largesses de Thiago Silva pour dévier vers  Jérémy Pied, qui plongeait tête la première pour mettre la balle hors de portée de Sirigu (1-0). Mais bien que les problèmes défensifs du club de la capitale soient connus de longue date, il avait pris l'habitude pour faire feu de toutes parts devant pour les occulter. Hormis une barre touchée par Edinson Cavani (2e) et une main de Dorian Levêque non-sanctionnée dans la surface peu après l'heure de jeu, les Parisiens ont failli devant. Il a fallu attendre les dix dernières minutes pour voir Paris réagir. Cavani a d'abord dévissé son enchaînement tête-reprise de volée du gauche (81e), puis Ibrahimovic s'est heurté à Lössl sur un coup-franc vite joué (87e). Ces deux occasions manquées, le PSG savait son sort scellé.

Premier succès pour le LOSC depuis le 27 septembre

Le stade Pierre Mauroy l'attendait depuis plus de deux mois. Elle est arrivée la première victoire du LOSC en Ligue 1 depuis le 27 septembre. Face à Toulouse, Lille a réagi avec un large succès (3-0). L'exclusion de Spano sur le coup d'envoi a bien aidé Lille, même si Ahamada a repoussé le penalty de Basa dans la foulée. Pas de quoi inquiéter les Dogues, qui ont remis les pendules à l'heure dès la 7e minute. Sidibé a libéré le LOSC, Mendes a conforté le score d'une superbe volée (50e, 2-0) et Roux a clos le score (77e, 3-0). René Girard, contesté depuis quelques matches, ne pouvait pas espérer mieux pour son retour sur le banc après 4 matches de suspension. 

Yohan Roblin @yohanroblin