Remplaçants Ibrahimovic PSG
Neymar (FC Barcelone), Aguero (Manchester City), Lewandowski (Bayern Munich), Pogba (Juventus Turin), Hazard (Chelsea FC), Ronaldo (Real Madrid) feraient de beaux remplaçants d'Ibrahimovic au PSG | AFP

Griezmann, Sanchez, Hazard … qui pour remplacer Ibrahimovic au PSG ?

Publié le , modifié le

C’est officiel, Zlatan Ibrahimovic va quitter le PSG après 4 saisons passées au club. Le géant suédois jouera son dernier match face à Nantes, samedi, devant son public. Les dirigeants parisiens, à la recherche de son remplaçant depuis plusieurs mois, devraient s’activer dans les semaines qui viennent. Le profil du candidat : une star du foot mondiale, bankable, capable d’affoler les ventes de maillot et de personnaliser le projet qatari à l’international… et excellent joueur tant qu’à faire. Alors que certaines pistes comme Neymar et Ronaldo semblent s’éloigner, d’autres se rapprochent comme le belge Eden Hazard, le chilien Alexis Sanchez et même le français Antoine Griezmann, comparons les différents candidats.

Antoine Griezmann

Le joueur de l'Atletico Madrid, Antoine Griezmann
Le joueur de l'Atletico Madrid, Antoine Griezmann

Les plus 

Et si le chouchou des Français rejoignait le club de la capitale ? D’après le quotidien L’Equipe, les dirigeants du « PSG ont entamé des discussions avec l’entourage de l’attaquant de l’Atlético Madrid.» Auteur d’une saison remplie (31 buts marqués), Antoine Griezmann trouverait parfaitement sa place au sein de l’attaque parisienne complétée par Cavani (repositionné dans l’axe) et Di Maria (à droite).L’attaquant de 25 ans, serait même un candidat sérieux au ballon d’or, si il venait à remporter la Ligue des Champions avec l’Atlético et l’Euro avec la France. Pour 70 millions d’euros, les dirigeants parisiens s’attacheraient les services d’un attaquant d’avenir plutôt que d’une «star» comme Ronaldo ou Neymar (plus compliqué à faire venir).

Les moins

Deux problèmes se posent au cas Griezmann : il ne correspond pas au profil de « grande star » que cherchent les dirigeants parisiens pour représenter le club à l’international. L’aura du Français n’est pas comparable à celle d’Ibra, de Messi ou de Ronaldo. Ce transfert serait plutôt un choix porté sur l’avenir. Le second problème concerne l’envie du joueur : Paris devra convaincre le jeune attaquant qui répète régulièrement qu’il se sent bien dans son club et qu’il n’est pas attiré par la Ligue 1. Griezmann à Paris, ce n’est pas gagné.

Alexis Sanchez

Le joueur d'Arsenal, Alexis Sanchez
Le joueur d'Arsenal, Alexis Sanchez

Les plus


L’avenir d’Alexis Sanchez semble s’écrire ailleurs qu’à Arsenal, c’est presque une certitude. L’attaquant chilien ne souhaiterait pas prolonger son contrat avec les Gunners. En cause, une situation tendue avec l’entraîneur français Arsène Wenger, et un manque de compétitivité de son club en Premier League et en Ligue des Champions. L’attaquant qui réalise une bonne saison (17 buts avec Arsenal) serait l’autre alternative pour l’attaque du PSG.


Les moins


En contrat jusqu’en 2018, Arsenal ne compterait pas vendre son joueur, même si celui-ci se serait opposé à une prolongation de contrat. D’après le quotidien AS, la Juventus Turin serait intéressée par l’attaquant chilien et voudrait même conclure rapidement le transfert. Manchester City et le Bayern Munich seraient également intéressés.

Cristiano Ronaldo

Le joueur du Real, Cristiano Ronaldo
Le joueur du Real, Cristiano Ronaldo

Les plus

C’est le fantasme numéro 1 de Nasser Al-Khelaïfi. Le Portugais au PSG, c’est le serpent de mer de tous les mercatos depuis plusieurs saisons. A priori, le joueur n’est pas contre l’idée de quitter le Real et de se laisser séduire par Paris. Encore qu’avec lui, on ne sait jamais, tant il souffle le chaud et le froid sur son avenir. Avec Ronaldo, le PSG mettrait sur l’une des deux plus grandes stars du football – l’autre joue au FC Barcelone, se prénomme Lionel et est un rêve inatteignable -, un joueur qui assurerait des retombées économiques énormes et une visibilité à l’internationale incroyable. Le PSG récupérerait aussi un joueur qui a tout gagné, une machine à marquer capable de lui faire soulever la Ligue des champions, mission dans laquelle Zlatan a pour l’instant échouer. Débarrasser des contraintes du Fair-play financier, le PSG a les mains libres et "peut recruter Cristiano Ronaldo" selon Andrea Traverso, le ‘Monsieur Fair-play financier de l’UEFA’ interviewé par Le Parisien en octobre dernier. Enfin son agent, Jorge Mendes, a ses entrées au PSG depuis le transfert d’Angel Di Maria l’été dernier.

Les moins

Avec Ronaldo on ne sait jamais vraiment quoi penser. Un jour, il veut partir, un jour il clame son amour au Real Madrid, le Portugais joue avec les rumeurs pour faire monter les enchères et glaner une revalorisation salariale. Démêler les rumeurs s’avère compliquer quand on parle de Ronaldo qui va attendre la fin de la saison pour se prononcer sur son avenir. Quoiqu’il en soit, son transfert coûterait cher au PSG – sa valeur est estimée à 120 millions d’euros par le site spécialisé Transfermarkt –. Pour un joueur de 31 ans, qui a donc ses plus belles années derrière lui, c’est beaucoup, même si le merchandising devrait permettre au PSG de rentrer dans ses frais. L’autre problème est lié à la personnalité du Portugais. Comme Ibra, il accapare la lumière dans une équipe. Tout tournerait autour de lui alors que le PSG a réussit à mettre en place un collectif qui ne dépend plus du seul Suédois. En signant Ronaldo, le PSG se créerait peut-être une nouvelle dépendance.

Neymar

Le joueur du FC Barcelone, Neymar
Le joueur du FC Barcelone, Neymar

Les plus

Le Brésilien est jeune, très talentueux et est déjà une star mondiale. Avec Messi, Ronaldo et Ibra, il est le quatrième fantastique de la planète foot. Son arrivée serait un coup de maître pour le PSG qui récupérerait le potentiel futur "meilleur joueur du monde" quand Messi et Ronaldo auront décliné. Avec Neymar, le PSG s’ouvrirait un nouveau marché au Brésil et en Amérique du Sud, de plus forte manière encore qu’avec l’actuelle colonie argentine et brésilienne. Des compatriotes et des voisins qui favoriseraient son adaptation. "Ney" prouve actuellement, avec la blessure de Messi, qu’il a les épaules pour prendre en main la destinée d’une équipe. Enfin, il est très courtisé et pas forcément insensible aux avances. Il a assuré plusieurs fois vouloir prolonger son contrat au FC Barcelone, mais le club catalan va devoir sensiblement l’augmenter pour ne pas froisser sa star qui émarge actuellement à 10 millions d’euros. Jusqu’à l’aligner sur le salaire de Messi (21 millions d’euros) ? Une somme qui pourrait refroidir les dirigeants catalans.

Les moins

Neymar va coûter très cher, sûrement plus que ce devra débourser le PSG pour acheter Ronaldo. Un transfert aux alentours de 150 millions d’euros (1 milliard de francs) n’est pas farfelu. Ce chiffre plus le salaire annuel du Brésilien serait un coût énorme pour les finances du PSG qui doit quand même rendre des comptes au FPF. En revanche, sur le plan du jeu, Neymar serait parfait puisqu’il permettrait à Cavani de retrouver l’axe – c’est le cas également pour Ronaldo –.

Sergio Aguero

Le joueur de Manchester City, Sergio Aguero
Le joueur de Manchester City, Sergio Aguero

Les plus

Le "Kun" est dans la force de l’âge (27 ans) et après cinq ans à Manchester City, il va être à un carrefour de sa carrière. Titré en Angleterre avec City, il échoue en C1 et pourrait être tenter d’aller chercher fortune ailleurs. Il aura l’avantage d’être moins cher que Ronaldo ou Neymar. Le PSG trouverait alors un buteur de premier plan, dans le Top 3 actuel des meilleurs "purs 9". Et avec Pastore et Di Maria, il serait bien accueilli à Paris.

Les moins

S’il est considéré comme un excellent joueur, il n’a pas la même aura que Ronaldo, Neymar, Messi, Ibra, voire même Suarez ou Wayne Rooney pour prendre un joueur de Premier League. Il est une star, mais pas LA star, y compris dans son équipe où Yaya Toure et Vincent Kompany font figure de taulier. Cela ne collerait pas trop avec le projet du PSG, mais c’est un plan B séduisant. Attention toutefois aux blessures notamment musculaires, pêché mignon du joueur. Dernier soucis, il y aurait à nouveau un embouteillage au poste d’attaquant de pointe avec Cavani.

Robert Lewandowski

Le joueur du Bayern Munich, Robert Lewandowski
Le joueur du Bayern Munich, Robert Lewandowski

Les plus

Comme Aguero, Robert Lewandowski est encore jeune (27 ans) et est peut-être le meilleur numéro 9 du moment. Le Polonais est capable de marquer dans toutes les positions avec toutes les surfaces de son corps et contrairement à Aguero, il a déjà brillé en Ligue des champions (cf son quadruplé en demi-finale de C1 contre le Real en 2013). Comme Aguero, il serait moins cher que Ronaldo et Neymar et a l’avantage de se fondre parfaitement dans un collectif qui tourne, comme le montre son adaptation au Bayern Munich.

Les moins

Idem que pour le cas du "Kun". Il est une star, parmi d’autres. Pas une mégastar, avec un profil moins "sexy" que le buteur argentin. Mais plus encore que son image, c’est surtout le transfert qui risque d’être compliqué. Il joue au Bayern où il est désormais un cadre indiscutable. Le club bavarois n’a pas besoin d’argent et pourrait faire monter les enchères pour son attaquant. Sans compter qu’il faudrait, là aussi, lui faire une place où Cavani attend son heure pour récupérer l’axe de l’attaque parisienne.

Paul Pogba

Le joueur de la Juve, Paul Pogba
Le joueur de la Juve, Paul Pogba

Les plus

C’est un Français, né en région parisienne. Le Qatar, qui était attaché à l’idée de conserver une identité française au PSG, est sensible au cas du joueur de la Juve. A 22 ans, il représente l’avenir du football mondial. Comme avec Neymar, le PSG mettrait la main sur un futur cador, peut-être même le plus fort tant le potentiel de "la Pioche" est énorme. Et pour le plaisir des yeux, une association Pogba-Verratti au milieu de terrain aurait sacrément de la gueule.

Les moins

Contrairement aux autres joueurs précédemment cités, le Français est un milieu de terrain relayeur. Pas un buteur, ni même un milieu offensif, celui qui attire le plus les projecteurs. En se tournant vers Pogba, le PSG ferait l’acquisition d’un potentiel, pas encore d’une star établie. Il faudrait lui faire une place dans un milieu qui a fait la force du PSG. Mais plus que des considérations tactiques, c’est de convaincre le joueur qui risque d’être compliqué. Approché l’été dernier, Pogba n’a pas donné suite et en cas de départ de la Juve – après l’Euro 2016 ? -, c’est le FC Barcelone qui semblait avoir ses faveurs.

Eden Hazard

Le joueur de Chelsea, Eden Hazard
Le joueur de Chelsea, Eden Hazard

Les plus

Un des joueurs offensifs, encore jeune, qui fait partie du gratin européen. Prometteur à Lille, il a explosé à Chelsea où il a été élu meilleur joueur de Premier League l’an dernier après le titre des Blues. Capable de faire des différences en un-contre-un, de marquer, de créer, le Belge trouverait naturellement sa place dans ce PSG là et permettrait à Edinson Cavani de se recentrer. Après une saison très compliquée à Chelsea (9e de Premier League), et une relation qui a tourné au vinaigre avec Mourinho (ex-entraîneur de Chelsea, limogé en décembre 2015), il se murmure qu’il aurait des envies d’ailleurs mais pas forcément au PSG (voir les moins).

Les moins

A 24 ans et après quatre saisons à Chelsea, Hazard semble avoir fait le tour de la question du côté de Stamford Bridge. Beaucoup moins fringuant que la saison dernière, en conflit larvé avec l’entraîneur portugais –limogé en décembre-, Hazard traîne son spleen à Londres et ça ne fait pas forcément monter sa côte auprès des décideurs du PSG. Récemment, le futur entraîneur italien des Blues (à compter de la saison prochaine) aurait appelé le joueur, pour le convaincre de rester à Chelsea une saison de plus. Hazard ne serait plus dans l’optique de rejoindre un autre club. Mais en cas de départ, le Belge, ne se voit pas ailleurs qu’au Real Madrid. Ce qui pourrait être une bonne nouvelle pour le PSG puisque son arrivée dans la capitale espagnole précipiterait sûrement le départ de Ronaldo.