Florian Thauvin, auteur d'un triplé face à Amiens
Florian Thauvin, auteur d'un triplé face à Amiens | FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Ligue 1 : Grâce à un triplé de Thauvin, Marseille se défait d'Amiens

Publié le , modifié le

Marseille peut remercier Florian Thauvin. L'attaquant phocéen a signé un triplé pour permettre à l'OM de se défaire d'Amiens en clôture de la 14e journée de Ligue 1. Les hommes de Rudi Garcia sont cinquièmes et reviennent à un point du podium.

Marseille n’a pas laissé passer l’occasion. Alors que Montpellier, accroché par Rennes, et Lille, battu à Nice, ont marqué le pas ce dimanche, l’Olympique de Marseille a réalisé l'une des bonnes opérations du week-end dans la course au podium. Vainqueurs d’Amiens (3-1), les Olympiens en profitent pour revenir à un point de la 3e place (5e, 25 points). Rapidement mené au score, l'OM peut remercier Florian Thauvin. Auteur d’un triplé, l'international français a brillé, permettant aux hommes de Rudi Garcia d'engranger un troisième succès cette saison loin du Vélodrome.

à voir aussi Ligue 1 : revivez Amiens - Marseille Ligue 1 : revivez Amiens - Marseille

Sans Gustavo (suspendu) ni Strootman (blessé à l’échauffement) et avec Germain et Mitroglou tous deux sur le banc, Rudi Garcia avait opté pour un 3-5-2 avec Payet aligné en N°10 derrière le duo Njie-Thauvin. Un système qui aura tenu tout juste un quart d’heure, le temps pour l’arrière garde marseillaise - quatrième pire défense de Ligue 1 - d’afficher ses plus belles largesses. Amiens balade l’OM sur la largeur, profite des boulevards laissés dans leur dos par Ocampos et Sarr pour venir créer le danger dans les 30 mètres marseillais, et attendra moins de dix minutes avant d'ouvrir le score. Sur un centre d’Otero légèrement détourné par Gnahoré au premier poteau, Steve Mandanda manque son intervention et laisse le ballon passer sous sa cuisse, Dybassy ne se privant pas pour conclure de près dans le but vide (1-0, 8e).  

Thauvin voit triple

Une ouverture du score qui fait basculer le 3-5-2 de Garcia en un 4-2-3-1 plus classique, et qui redonne rapidement des couleurs au collectif marseillais. L’OM presse, récupère des ballons haut, se projette plus rapidement et sous l’impulsion d’un Payet omniprésent (86 ballons touchés, 4 tirs, 4 passes clés) se montre enfin dangereux. Après deux alertes signées Thauvin (17e) et Ocampos (24e), c’est comme souvent l’international français qui finit par trouver l’ouverture. Trouvé côté droit par Morgan Sanson, Thauvin rentre intérieur, fixe Lefort et feinte sa "spéciale" pour glisser le ballon dans le soupirail de Gurtner, légèrement trop court (1-1, 26e). Huitième but de la saison pour Florian Thauvin, son 60e sous les couleurs de l’OM, qui lui permet de dépasser André-Pierre Gignac dans l'histoire du club olympien. 

Si Marseille a globalement maîtrisé son sujet face à des Amiénois de plus en plus bas au fil du match et rarement dangeureux (67e, 86e), les Marseillais auront dû attendre le dernier quart d'heure pour enfin respirer. Alors que Germain butait sur la barre (71e) puis sur Gurtner (73e) et que Payet voyait son penalty repoussé par le portier amiénois (84e), Thauvin est de nouveau sorti de sa boite pour sauver l'OM d'un match nul qui aurait fait tâche. Un coup-franc parfait dans la lucarne de Gurtner (1-2, 80e) avant de signer son troisième triplé en Ligue 1, trompant Gurtner d'une frappe au premier poteau après un bon décalage de Maxime Lopez, récompensé lui aussi de son très bon match (1-3, 90e).

A défaut d'être brillant, Marseille a assuré l'essentiel. Après Dijon, l'OM enchaîne une deuxième victoire consécutive en Ligue 1 et se replace à un point de Lille et de Montpellier. Florian Thauvin retrouve lui le podium, celui du classement des buteurs. Avec dix réalisations cette saison, l'attaquant français revient à hauteur de Neymar, à une longueur d'Emiliano Sala et de Kylian Mbappé.