Gourcuff : "cela a été un match difficile"

Gourcuff : "cela a été un match difficile"

Publié le , modifié le

Peu convaincu par la performance de ses joueurs contre Metz dimanche, malgré la victoire (1-0), l'entraîneur rennais Christian Gourcuff sait que son équipe devra être meilleure dimanche prochain au Parc des Princes, face au Paris SG, où elle se rendra "avec ambition".

Q: On imagine qu'au-delà de la victoire, le contenu ne vous satisfait pas pleinement ?
R: "On ne va pas inventer des choses, cela a été un match difficile. On a fait une première mi-temps où il n'y avait aucun rythme, aucune spontanéité dans les déplacements, donc après (ça donne) des transmissions qui sont à contre-temps, donc c'est très poussif. On a quelques occasions en deuxième mi-temps. On a retrouvé des couleurs, par séquence peut-être, mais il y a eu des séquences de construction. Après, l'accélération de Paul-George (Ntep, qui amène le but), on sait qu'il a la capacité de la faire, avec des espaces qui commençaient à se créer. On a quelques occasions quand même, mais bon, on est très lucide sur la prestation, sur ce qu'on doit faire et sur ce manque de mouvement, de spontanéité, de fluidité dans notre jeu collectif qui rendent tous les matches difficiles."

Q: Sur le but, on a l'impression que c'est le travail d'usure et le talent qui paient...
R: "Il y a eu la conjonction de deux choses: la fatigue chez eux, parce que c'est quand même un jeu très physique, ils ont beaucoup de générosité, donc je pense que ça a joué à un moment donné, et puis on a repris nos esprits en deuxième mi-temps avec une maîtrise du ballon, donc c'était une deuxième mi-temps plus satisfaisante. On est loin de ce qu'on cherche à faire et de ce qu'on peut faire. Donc ce n'est pas un match qui restera dans les annales, mais c'est trois points. J'aurais souhaité davantage de maîtrise dans ce qu'on a fait, même à 1-0, c'était une fin de match encore un peu tendue. C'est un match qu'on doit contrôler complètement, sans faire injure à Metz. Ça montrait bien qu'on n'était pas dans un grand jour."

Q: Aller au Parc en étant 5e avec 20 points, c'est quand même plus confortable, non ?
R: "Compte tenu du fait qu'on est loin d'avoir une prestation à notre niveau, ça laisse aussi des espoirs si on hausse notre niveau de jeu. L'objectif, c'est d'avoir une qualité de jeu qui soit supérieure, pour nous permettre d'avoir les ambitions que nous permet d'avoir (notre) classement. Aller (au Parc des Princes) avec 20 points, ça veut dire qu'on va y aller sereinement, avec de l'ambition. Maintenant, il faudra que dans huit jours on soit meilleurs que ce soir, mais je ne suis pas spécialement inquiet, car c'était juste un jour où on n'était pas bien. Ce sont des choses qui arrivent et ça montre bien que la remise en cause doit être permanente dans le jeu collectif."

AFP