Gonçalo Guedes a rejoint officiellement le PSG

Gonçalo Guedes a rejoint officiellement le PSG

Publié le , modifié le

Le PSG a annoncé le recrutement de l'attaquant portugais Gonçalo Guedes. Le joueur de 20 ans quitte Benfica et rejoint la capitale française où il s'est engagé jusqu'en 2021.

On attendait un attaquant pour suppléer Edinson Cavani, mais finalement le PSG aura recruter deux ailiers durant ce mercato hivernal. D'abord, l'international allemand Julian Draxler pour 38 millions d'euros et désormais Gonçalo Guedes, jeune milieu offensif portugais venu de Benfica. Le premier est un gros coup, le second ressemble fort à un pari estimé à 30 millions d'euros - auxquels s'ajouteront 7 millions de bonus en cas de transfert vers un autre club. Ce Guedes est une surprise parce que son profil (dribble, vitesse, vision du jeu) n'est pas une denrée rare dans le vestiaire parisien puisque DI Maria, Lucas, Ben Arfa, Jese, Draxler, le nouveau venu Lo Celso et Pastore l'ont également. Mais, ce potentiel et cette promesse ne pouvaient pas être ignorés par le PSG.

Concurrence

A Benfica où il a intégré le groupe professionnel à 18 ans, Gonçalo Guedes s'était imposé, surtout dans un rôle de deuxième attaquant. Moins efficace quand il joue en neuf, il va devoir se frotter à la concurrence parisienne où les milieux offensifs sont nombreux. Mais selon Helena Costa, qui l'a dirigé dans les équipes de jeunes de Benfica, il a les qualités pour s'imposer. Il a gardé les mêmes caractéristiques que quand il était jeune, l'intelligence de jeu, la vitesse, la technique... Il pourrait rendre service à bien des équipes", estime celle qui est aujourd'hui chargée du recrutement au Celtic Glasgow, en Ecosse.

Mais, il devra gommer des manques comme l'efficacité, son pêché mignon. Il a inscrit 11 buts en 68 rencontres avec Benfica mais cette saison son bilan a meilleure allure (7 buts et 7 passes en 28 rencontres). Cet international portugais (2 sélections en novembre 2015) clôt sûrement le mercato parisien pour cet hiver. Un mercato cher et plein de talent, mais pas forcément où on l'attendait.

Benoit Jourdain @BenJourd1