Gomis et Payet débloquent Marseille contre Guingamp

Gomis et Payet débloquent Marseille contre Guingamp

Publié le , modifié le

Des Buts de Gomis et de Payet, son premier depuis son retour à Marseille, ont permis à Marseille de dominer Guiguamp en clôture de la 24e journée de Ligue 1 (2-0). Ce succès hisse les Phocéens, qui restaient sur une mauvaise passe, à la sixième place du championnat.

Grâce à cette victoire le club phocéen a fait la bonne opération au classement en rejoignant Saint-Etienne à la 5e place du classement. Mais les doutes sur le fond de jeu de l'OM subsistent. Sans Evra, toujours blessé, mais avec un Payet pour la première titulaire, l'équipe de Rudi Garcia a au moins réussi à endiguer la spirale négative dans laquelle elle commençait à s'embourber dangereusement (3 défaites lors des 4 dernières journées). Guingamp pourra regretter de ne pas avoir plus pousser ces fébriles Marseillais dans leurs retranchements car il y avait sûrement de la place pour envisager le match nul. Au lieu de ça, les Bretons étendent leur série noire à six matchs sans victoire. 

Payet se libère

Si Dimitri Payet s'est montré entreprenant, frappe enroulée à la 7e, avant de logiquement baisser de pied en raison d'une condition physique pas encore optimale, c'est encore une fois Bafetimbi Gomis qui a sorti les siens d'affaire. A la réception d'un centre de Sanson, l'attaquant olympien effectuait une tête plongeante et victorieuse (1-0, 26e). 14e but pour "la panthère noire" qui rejoint Falcao à la 3e place des réalisateurs (derrière Cavani et Lacazette). L'EAG aura bien quelques occasions d'inquiéter Pelé, à l'image de ce raid de Ludovic Blas qui se concluait par une frappe au ras du poteau (69e), mais les hommes de Kombouaré pourront regretter ce manque de réalisme car l'heure de Payet allait sonner. 

Certes, l'ex joueur de West Ham aurait sûrement rêvé d'un but plus "pur" pour son retour à Marseille. Il n'empêche, son coup-franc détourné avait le mérite de mettre les siens à l'abri (2-0, 69e) en même temps qu'il débloquait son compteur personnel. Il n'avait plus marqué pour l'OM depuis le 23 mai 2015 contre Bastia (3-0) pour le match des adieux de Gignac, Ayew et Fanni. Ce coup-franc était également le 8e de sa saison, ce qui en dit long sur ses progrès dans ce domaine. Avec cet avantage, l'OM pouvait tranquillement gérer la fin de match, se permettant même de relancer Lassana Diarra dans les dernières minutes. 

Déclarations : 

Antoine Kombouaré (entraîneur de Guingamp): "Ce qui n'a pas marché c'est notre manque d'efficacité offensive et défensive, on a eu des possibilités d'ouvrir le score, et surtout le premier but est entaché d'un hors-jeu. Tous les week-ends, en ce moment, les décisions d'arbitrage nous pénalisent. On manque aussi de fraîcheur et peut-être de détermination. La répétition des matches et aussi les défaites alourdissent les jambes. Il faut faire le dos rond, en ce moment ça ne bascule pas du bon côté, il faut finir de la meilleure des façons contre Lyon (samedi) ces deux semaines à cinq matches, il faut recharger les batteries."

francetv sport @francetvsport