René Girard
René Girard, l'entraîneur de Lille | AFP - PASCAL GUYOT

Girard:"Je préfère agir que trop parler"

Publié le , modifié le

René Girard, l'entraîneur de Lille, 2e de L1, refuse de revoir à la hausse son objectif de finir dans les cinq premiers, avant le déplacement à Bordeaux dimanche, et "préfère agir plutôt que trop parler".

Après la défaite de Paris contre Evian/Thonon, est-ce que vous  pensez au titre de champion de France ?

René Girard: "Ce n'est pas une question à l'ordre du jour, ce n'est vraiment  pas ma préoccupation. Notre objectif est de finir dans les cinq premiers, de continuer à avancer. On ne peut pas se cacher, mais on a un objectif et il faut rester dessus. Un championnat c'est long et on ne peut pas dire maintenant  qu'on va jouer le titre ou la Ligue des champions. On sait que le foot c'est compliqué. Parler pour parler n'a pas d'intérêt, ça ne m'apportera rien. Je veux continuer sur cette dynamique là et je préfère agir que trop parler."
   
Pensez-vous que votre équipe est en sur-régime ?

R.G. : "J'ai un groupe de qualité, ce n'est plus un secret. L'important c'est de pouvoir répéter ces performances et le plus difficile c'est d'en être  capable. J'ai un bon groupe, avec un très bon mental. L'essentiel c'est d'être  à la hauteur de l'événement. On ne se pose pas de question. Il n'y a rien de  plus terrible que le complexe d'infériorité. Mais évidemment le complexe de  supériorité serait dangereux aussi. Ce qui est sûr, c'est qu'on ne va rien  lâcher. On va s'accrocher car on a des qualités. Les garçons sont bien  physiquement et on va aller à Bordeaux avec un maximum de fraîcheur."
   

A quel type de match vous attendez-vous face aux Girondins, un club que  vous connaissez bien ?

R.G.: "On s'attend à un match difficile, compliqué. Bordeaux n'est pas si mal  que ça et ils ont aligné des bons résultats. Je connais Francis (Gillot,  l'entraîneur) et il est très rigoureux. Il faudra être solide, patient et  concentré. Bordeaux nous rappellera qu'on est devant eux en mettant de  l'intensité et on va essayer de bien gérer ce match. On a vu que celui qui  battra Vincent (Enyeama) sera invité au resto ! C'est une bonne équipe, avec  des bons joueurs qui peuvent gêner les meilleurs. Donc ça ne sera pas une  sinécure."

AFP