René Girard
René Girard, l'entraîneur de Lille | AFP - PASCAL GUYOT

Girard: "On sera là jusqu'au bout"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Lille René Girard s'est félicité du succès de son équipe face à Montpellier (2-0), dimanche lors de la 28e journée de Ligue 1, et a martelé que le Losc "sera là jusqu'au bout".

Lille a-t-il fait, face à Montpellier, son meilleur match depuis  le début de l'année ?

René Girard:  "Sans aucun doute, oui. On a fait un match plein. Depuis quelques  temps, on était mieux mais on n'avait pas trop de liant, et on prenait  certainement moins de plaisir que cet après-midi. J'ai retrouvé mes garçons,  ils se sont montrés très conquérants. Pourtant, on n'a, encore une fois, pas  été épargnés puisque Simon Kjaer s'est bloqué le dos juste avant le match.  Contre Lyon, on n'avait pas été trop mal, cela avait été plus difficile à  Ajaccio mais là je crois qu'on est bien, on a fait des choses intéressantes. Et  puis, on avait la moitié de l'équipe en sélection mercredi, au départ ce n'est  pas évident. Je ne vais pas chercher la petite bête pour aujourd'hui."
   
On a senti une fraîcheur physique dans votre équipe. Cela vous a-t-il  aidé aujourd'hui ?

R.G.  "Est-ce de la fraîcheur physique ou mentale ? Souvent l'une va avec  l'autre. On a connu une période difficile dans les têtes mais ça va mieux. Il y  a eu dans ce match pas mal d'impact physique, à un horaire qui ne nous convient  pas trop. Mais on avait décidé de ne pas en parler, de se bouger le cul, que ce  soit 14h ou pas, et de faire un bon match. Pour moi, c'était un bel après-midi  de football, le contexte montpelliérain mis à part. J'ai beaucoup de respect  pour ce club, j'ai beaucoup donné, il me l'a bien rendu. C'est toujours  particulier."
   
La lutte pour la 3e place aura-t-elle lieu entre Lille et Saint-Étienne ?

R.G. : "Au départ, Saint-Étienne était plutôt programmé pour être devant nous.  On va continuer notre bonhomme de chemin, on ne va pas se focaliser sur eux.  Ils vont faire leur parcours, qui ne s'annonce pas évident. De toute façon, ce  sera serré jusqu'au bout. La fin de saison va être assez disputée. On est sur  le podium depuis fin septembre. Si ça ne plaît pas à certains, ça ne me dérange  pas, on sera là jusqu'au bout."

AFP