Girard: "A Paris pour faire un truc"

Girard: "A Paris pour faire un truc"

Publié le , modifié le

A la veille du grand choc en tête de la Ligue 1 au Parc des Princes, René Girard, l'entraîneur de Montpellier, affirme son détachement par rapport au classement: "Ce n'est qu'un match, cela ne changera pas fondamentalement les choses. (...) On est fier d'être là." Mais il reconnaît que "c'est un événement dans la saison" et que les Montpellierains sont ambitieux: "On va à Paris pour faire un truc, avec l'objectif de réussir le meilleur résultat possible."

- Quel sera votre objectif pour ce match à Paris ?
- "Il y a quelque temps, on a pris une petite leçon à la maison. On pensait que tout était terminé. On se retrouve aujourd'hui à un point du PSG. On va à Paris pour faire un truc, avec l'objectif de réussir le meilleur résultat possible. Tout le monde est bien dans sa tête, tout le monde a envie de vivre des moments comme ça. On a du respect pour Paris. Quand on respecte quelqu'un, il faut lui montrer ce que l'on est capable de faire. Si tout le monde est aussi motivé que moi, ce dont je ne doute pas, il faudra compter sur nous".

- Ressentez-vous une certaine pression à la veille de ce match ?
- "Cela fait partie de notre métier. Imaginons que l'on soit classé 18e ou 19e, la pression serait tout autre. C'est pourquoi on n'a aucune pression à avoir. Paris est favori, Paris est la grosse équipe du Championnat. Tout le monde l'attend sur la plus haut marche. On va aller là-bas avec beaucoup d'envie et le souci de bien faire. L'important est que l'on reste ce que l'on est. Que l'on s'appuie sur l'humilité, la solidarité et le collectif et que l'on retienne la leçon du premier match, où nous avions été trop naïfs".

- Ce match s'apparente-t-il à la finale de la Coupe de la Ligue disputée l'an passé ?
- "C'est un événement dans la saison. On joue face au PSG, une grande équipe dotée de grands joueurs. On est la seule équipe à la suivre pour l'instant. Logiquement, on se trouve dans un match qui n'est pas comme les autres. C'est un grand match, un match dont la configuration rappelle la coupe d'Europe et son intensité propre que j'ai bien connue. L'important pour nous sera de bien gérer l'événement".

- En cas de succès, pouvez-vous songer au titre ?
- "Ce n'est qu'un match, cela ne changera pas fondamentalement les choses. Paris peut avoir quatre points d'avance, nous deux. Mais, je n'avance pas trop avec les si, j'ai trop les pieds sur terre. On est très fier d'être là. C'est même extraordinaire pour le club, pour les garçons. Comme on a encore un bout de route à faire, il ne faut pas se relâcher".

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze