Francis Gillot portrait 2011
Francis Gillot | AFP - Sebastien Bozon

Gillot va officialiser sa venue à Bordeaux

Publié le , modifié le

Les Girondins de Bordeaux ont officialisé la venue de Francis Gillot au terme d'une conférence de presse à 16h. L'ancien entraîneur de Sochaux, ayant mené le club du Doubs à la Ligue Europa, prendra la succession de Jean Tigana, après l'intérim d'Eric Bedouet. Et c'est une équipe minée par une saison et demi de doutes, par des envies d'ailleurs et surtout sans Coupe d'Europe à jouer, qu'il va devoir remettre sur pieds.

SUIVRE LA CONFERENCE DE PRESSE EN DIRECT

C'est un secret de polichinelle qui a été levé. Francis Gillot sera bien le prochain entraîneur de Bordeaux. En succédant à Laurent Blanc et Jean Tigana, il aura la lourde tâche de remettre dans le droit chemin une équipe en perte de vitesse. Pour la deuxième année de suite, l'équipe est restée au pied des places européennes, loin des ambitions affichées après le titre de champion en 2009. Du coup, le nouveau technicien devra sans doute faire avec les moyens du bord, et contrairement à Jean Tigana, ils seront certainement très réduits. Car si l'ancien milieu de terrain de l'équipe au Scapulaire avait perdu Gourcuff et Chamakh à l'inter-saison, l'exode pourrait être beaucoup plus massif pour son successeur. Diarra, Wendel, Plasil ou Trémoulinas pourraient être tentés par un nouvel air, alors que le club a besoin de rentrées financières s'il veut recruter quelques éléments pour apporter du sang frais, en plus de tous les joueurs de retour de prêt. Comme Tigana, Francis Gillot devra d'abord faire son marché en interne, avant d'envisager d'amener de nouveaux talents venus d'ailleurs. Il le sait, il s'est engagé en connaissance de cause, et peut-être a-t-il eu quelques garanties à ce niveau-là.

Reconnu pour ses talents de formateur, l'ancien entraîneur de Sochaux et Lens va devoir puiser dans ses réserves et dans celles du club girondin pour redonner des couleurs à une formation qui a en a perdu beaucoup depuis un an et demi.