Gillot prolonge à la tête des Girondins de Bordeaux
Francis Gillot. | NICOLAS TUCAT / AFP

Gillot : "Pas mon éducation de lâcher"

Publié le , modifié le

"Ce n'est pas dans mon éducation de lâcher", a déclaré Francis Gillot, entraîneur de Bordeaux battu jeudi par le Maccabi Tel Aviv en C3 (1-2), en réponse à la rumeur annonçant sa démission dimanche en cas de défaite contre Sochaux en L1.

Ce nouveau faux-pas en C3 est-il synonyme d'élimination ?

Françis Gillot: "On ne peut jamais dire ça. A partir du moment où on ne la joue pas à  fond, qu'on ne met pas la meilleure équipe possible, c'est sûr que ce sera  compliqué d'aller chercher une qualification. Jeudi, je n'ai pas senti une  équipe qui avait lâché, qui n'avait pas couru. Après, on a nos limites, on n'a  pas un effectif de 20 joueurs de la même valeur au haut niveau".

Ce résultat rajoute-t-il de la pression avant la réception de Sochaux ?

F.G: "Non. J'ai rassuré mes joueurs, ce match de C3, je l'ai zappé. La L1 n'a  rien à voir, il faut se rappeler ce que l'on a fait de bien contre Evian (1-1).  Il y a 7 ou 8 joueurs qui vont rentrer, ce ne sera pas du tout la même équipe,  le même objectif".

Peut-on parler de gâchis ?

F.G: "Pourquoi ? L'année dernière, on a eu énormément de réussite de gagner  la Coupe de France. Pareil il y a deux ans quand on s'est qualifié lors du  dernier match à Saint-Etienne. Aujourd'hui, on n'a pas la réussite, des joueurs  sont partis, on a pas mal de blessés, c'est un mauvais moment à passer. Ce  n'est pas du gâchis car du gâchis voudrait dire qu'on pourrait être dans les  cinq premiers. A vous entendre et vous lire, j'ai l'impression qu'on pouvait  gagner la C3, comme quoi ce serait incroyable qu'on puisse faire l'impasse sur  la C3. Vous ne voyez pas l'effectif que l'on a aujourd'hui ! Landry Nguemo  sort, je n'ai même pas un milieu de terrain".

C'est un aveu d'impuissance ?

F.G: "Jouer la Coupe d'Europe, oui. L'année dernière, on est allé en 8es, on  n'a pas parlé une seule fois de nous, de nos 12 matches. La C3, c'est  intéressant pour les 8, 10 équipes qui peuvent aller en finale ou en demies,  mais nous, qu'est-ce que cela va nous amener de passer les poules ? L'année  dernière, on s'est fait fracasser, trois jours après nos exploits, qu'est-ce  qu'on nous a mis en L1 ! Où vous le faites exprès ou vous êtes inconscients ?  La C3 cette année, on ne peut pas la jouer, je ne vais pas inventer un  effectif. J'aurais préféré que Saint-Etienne passe. Au lieu de nous tirer  dessus, tout le monde aurait fait l'éloge de Saint-Etienne, mais même eux ils  ne sont pas passés lors du tour préliminaire. Vous voyez la difficulté de  passer des tours de Coupe d'Europe. Nice, c'est pareil, ils se sont fait  ramasser. Ils auraient des difficultés en championnat, comme nous".

Une rumeur circule selon laquelle vous pourriez donner votre démission ?

F.G: "Hors de question. Je ne sais pas d'où cela sort. Cela fait neuf ans que  je suis sur la sellette, je ne fais pas un boulot de planqué. Neuf ans, ça fait  loin dans le football. Ce n'est pas mon éducation de lâcher, le staff non  plus".

Vous comprenez la réaction du public ?

F.G: "Mais le public, la C3, il s'en fout. Il ne faut pas être hypocrite. Il  y en a eu l'année dernière car c'était Benfica, il y avait 15.000 Portugais. La  C3 n'intéresse personne".
   

Jean Charbon