Bruno
Gianni Bruno, ici avec son ancien club de Bastia | AFP PHOTO / JEFF PACHOUD

Gianni Bruno file à Evian

Publié le , modifié le

Evian-Thonon Gaillard a officialisé ce mercredi l'arrivée de l'attaquant Gianni Bruno, en provenance du Lille Olympique Sporting Club. Après s'être soumis à la traditionnelle visite médicale, le jeune belge s'est engagé pour quatre ans avec le club haut-savoyard.

Après avoir été prêté toute la saison dernière à Bastia, l'attaquant de 22 ans quitte donc son club formateur, le LOSC, sans jamais être parvenu à s'y imposer en tant que titulaire. Performant sous les couleurs bastiaises (31 matchs, 8 buts), l'attaquant belge, jamais appelé par Marc Wilmots chez les A, n'a plus de temps à perdre s'il veut enfin exploser au plus haut niveau. Barré par la concurrence lilloise (Kalou, Roux, Origi, Mendes), Bruno devrait bénéficier de plus de temps de jeu du côté de la Haute-Savoie. Notamment courtisé par Reims et Lorient, ce dernier a finalement opté pour la formation évianaise. "Le discours du coach m’a séduit tout simplement. Je pense qu’il y a des valeurs ici qui me correspondent. C’est un club qui grandit, les installations sont superbes, le groupe a l’air accueillant et sympathique. Il y a tout pour faire une bonne saison. J’ai signé quatre ans car je sens qu’on veut me faire confiance", s'est enthousiasmé le nouvel avant-centre haut-savoyard.

Pour le club de Joël Lopez, il s'agit déjà de la sixième recrue estivale, après les danois Nielsen (Rosenborg) et Juelsgaard (Midtjylland), le gardien Leroy (Tours) et les prêts de Camus (Genk) et de Sabaly (PSG). Avec ce nouveau venu dans l'effectif, Pascal Dupraz dispose d'un élément de choix pour pallier les départs de Kévin Bérigaud (Montpellier), meilleur buteur de l'histoire du club (61 buts en 5 saisons sous le maillot de l'ETG) et de Modou Sougou, prêté ces six derniers mois par l'OM. Les dirigeants ont désormais de quoi se montrer un peu plus confiants, à l'aube d'entamer la quatrième saison d'affilée du club en Ligue 1. 

Thomas Moulin @Thomas_Moulin