Ghislain Printant

Ghislain Printant licencié pour faute grave par Saint-Etienne ?

Publié le , modifié le

Selon les informations de L'Equipe, Ghislain Printant, ancien entraîneur des Verts, a été licencié pour faute grave par l'AS Saint-Etienne. Il devrait attaquer le club aux prud'hommes, refusant le fait d'avoir commis une faute grave.

Le 14 novembre dernier se terminait la mise à pied d'un mois Ghislain Printant. Écarté de ses fonction d'entraineur de Saint-Etienne le 4 octobre, le technicien espérait trouver un arrangement à l'amiable avec les Verts, afin de percevoir le paiement des 21 mois restants de son contrat. Comme cela avait été le cas lors de son départ de Bastia en 2016. Mais selon les informations de L'Equipe, le club a décidé de "licencier Printant pour faute grave, et donc sans indemnités , après qu'une tentative de conciliation devant la commission juridique de la Ligue a échoué."

à voir aussi Ghislain Printant suspendu, Claude Puel débarque à Saint-Etienne Ghislain Printant suspendu, Claude Puel débarque à Saint-Etienne

Le quotidien rappelle que l'ancien entraîneur des Verts possédait un contrat à hauteur de 60 000 € brut mensuels (hors primes).  Il explique aussi que cette faute grave serait la conséquence de certaines déclarations et actions publiques. Toutefois sans les préciser.

Une procédure aux prud'hommes ?

L'Equipe ajoute que l'avocat de Ghislain Printant devrait donc entamer une procédure de saisine du tribunal des prud'hommes pour faire entendre les droits du technicien de 58 ans. Au titre du préjudice sur le plan moral, professionnel, personnel et financier, Printant pourrait réclamer 1,5 million d'euros à l'ASSE.

Le journal précise aussi que Ghislain Printant est revenu une dernière fois à l'Étrat, le centre d'entraînement et de vie de l'ASSE, jeudi. Afin de rendre son véhicule de fonction et de signer les derniers documents de son départ avec François-Xavier Luce, le directeur administratif et financier du club.