Saint-Etienne
La joie des Stéphanois | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Geoffroy-Guichard, citadelle imprenable

Publié le , modifié le

Invaincu à domicile depuis huit rencontres, Saint-Etienne (4ème) accueille une équipe de Nice (11ème) en difficulté hors de ses bases (14h). Et espère se rapprocher d’une qualification en Ligue des champions. Battu dans le derby contre les Verts le week-end dernier (1-2), Lyon tentera de rebondir à Valenciennes (17h). En clôture de cette 32ème journée de Ligue 1 (21h), Monaco reçoit Nantes, avec pour objectif de consolider sa 2ème place.

Les Niçois auraient bien eu besoin de leurs supporters pour donner la réplique aux fans des Verts dans ce Chaudron bouillant. Deux arrêtés du ministère de l’Intérieur les en empêchent, suite aux débordements qui avaient précédé le match aller à l’Allianz Riviera (0-1), le 24 novembre dernier. Un handicap donc, quand on sait qu’aucun adversaire ne ressort indemne de l’enceinte stéphanoise. Huit matchs que les Verts n’ont plus été battus à domicile en Ligue 1. Une performance seulement améliorée par le leader parisien (27 matchs). Sur leurs 24 derniers matchs à Geoffroy-Guichard, ils ont concédé seulement deux revers. Lille et la Ligue des champions ne sont plus qu’à trois points.

"À sept journées de la fin, on sait qu’on a la chance de pouvoir les approcher, avoue Mevlut Erding. Il faudra commettre le moins d’erreurs possibles. La troisième place, c’est ce qu’il y a de plus excitant à jouer en cette fin de saison. Je n’ai encore jamais disputé la Ligue des Champions. Essayer de passer le tour préliminaire dans un stade mythique et si différent comme Geoffroy-Guichard, ce serait exceptionnel. Dimanche, on n’a pas envie de gâcher la belle victoire à Gerland par un mauvais résultat contre Nice." Alors l'OGCN, une victime expiatoire ? Leur seule victoire à l’extérieur en douze rencontres cette saison (1-0 à Marseille) n’augure rien de bon, mais Claude Puel y croit tout de même. "Ça va être un match très costaud à livrer, prévient le technicien niçois. Mais il ne faut surtout pas être restrictif ou se dire que ça va être dur." La tâche s’annonce tout de même plus ardue sans Dario Cvitanich (élongation), "sûrement out" selon son entraîneur.

Lacazette-Waris, duel de buteurs

Si les Verts continuent de rêver à la 3ème place, ils ont mis fin aux espoirs lyonnais, désormais à 9 points du podium (5ème). Une nouvelle qui repose essentiellement sur des erreurs d’arbitrages, selon Rémi Garde. "On s'est fait voler et enfumer", lâche furieux l’entraîneur de l’OL après les défaites contre Monaco (2-3) et dans le derby. Les Gones, battus jeudi en quart de finale aller de la Ligue Europa par la Juventus (0-1), pourront toujours compter sur Alexandre Lacazette, qui disputera son 100ème match de championnat. Deuxième meilleur buteur avec 14 réalisations, il voit revenir Abdul Majeed Waris sur ses talons. L’attaquant ghanéen, prêté en janvier par le Spartak Moscou, a déjà inscrit 8 buts en 11 matchs sous les couleurs du club nordiste. Valenciennes (18ème) espère combler son retard de cinq points sur Evian grâce à son talent de buteur. Ariël Jacobs espère compter sur lui dès cet après-midi. Gêné au quadriceps, il avait écourté l’entraînement mardi.

Les Canaris (14ème) devraient eux se maintenir. Ce qui ne déplairait pas à Jérémy Toulalan, passé par Nantes et maintenant à Monaco. "Nantes fait une bonne saison, reconnaît l’international français. L’objectif était de se maintenir et ils vont y arriver." Se maintenir, il en est aussi question pour le club du Rocher, mais à sa 2ème place. Battus à Evian (0-1) le week-end dernier, les hommes de Claudio Ranieri veulent venger l’affront. Avant d’aller titiller le PSG la saison prochaine pour la 1ère place. Marcello Gallardo, qui donnera le coup d’envoi de la rencontre, était de la partie en 2000, année du dernier titre en Principauté.

Adrien Debargue