Rémi Garde Lyon maillot 2011
Le nouvel entraîneur de Lyon, Rémi Garde, lors de son intronisation | AFP - Philippe Merle

Garde: "Retrouver certaines valeurs"

Publié le , modifié le

Ancien joueur du club, Rémi Garde s'est déclaré "très content, très fier et heureux que le club et toutes ses composantes me fassent confiance" après sa présentation officielle en tant qu'entraîneur-directeur technique de Lyon. Il quitte ainsi le centre de formation du club pour prendre en main une formation qui n'a plus rien gagné depuis 3 ans, et avec "l'objectif de retrouver certaines valeurs et un état d'esprit qui, peut-être malgré nous, nous avait échappé".

- Rémi Garde, quel est votre état d'esprit en prenant la direction de l'équipe professionnelle de l'OL ?
- "Je suis très content, très fier et heureux que le club et toutes ses composantes me fassent confiance. C'est un moment fort pour moi. Je me sens chez moi ici et me sens investi d'une mission très importante. Je ne me sens pas seul, loin de là, et assez confiant par rapport à tout ce qu'il y a dans ce club et ce que l'on peut y faire".

- Un peu de stress quand même ?
- "Dans la haute compétition, il y a toujours un peu de stress. Il y en aura sans doute un peu à venir. Il y a peu d'entraîneurs qui ne sont pas stressés au moment de débuter la saison ou les matches. C'est du stress positif. Je pense qu'au fond de moi, je suis compétiteur et j'espère bien le transmettre. Nous ne sommes pas là pour uniquement se gargariser ou penser à autre chose. Nous sommes là pour gagner des titres et des matches. Nous sommes dans un grand club. Je l'ai vu grandir. J'ai grandi avec lui. L'objectif est de retrouver certaines valeurs et un état d'esprit qui, peut-être malgré nous, nous avaient échappé".

- Quelles sont les ambitions malgré des moyens revus à la baisse ?
- "Nous sommes au début d'un mercato qui sera très long, ce qui est ennuyeux pour un entraîneur car il y a des échéances très rapidement avec le tour de barrage de la Ligue des champions en août. Un point sera fait à ce moment là par rapport à l'effectif. Le club veut réduire la masse salariale. J'ai pris ma décision en connaissance de cause. Je me sens en adéquation avec les valeurs avec lesquelles le club veut à nouveau se reposer, la formation et les choses qui avaient peut-être un peu disparu. Je ne pense pas que la situation économique de l'OL soit plus inquiétante que celle des autres clubs. Il y a encore moyen de bien travailler, je pense".

- Pensez-vous partir de zéro ?
- "Non, pas du tout. Nous partons sur un projet un peu différent, même si durant les trois dernières années il y a eu des résultats satisfaisants, il y a eu aussi dans le jeu des choses qui ont manqué par rapport à l'histoire du club et aux attentes. Il y a eu des périodes au cours desquelles l'OL a su allier les résultats et le spectacle et d'autres pendant lesquelles il n'y avait que le résultat, sans tout le spectacle attendu. Mais dans le très haut niveau, à part Barcelone, cela reste très difficile de concilier les deux. Nous aurons encore de très bons joueurs".

- Pourquoi un an de contrat renouvelable ?
- "C'était une cohérence entre les deux parties. Cela ne me gêne pas de faire partie de toute façon de l'histoire du club et de travailler pour le club. Je ne travaille pas pour moi. Tout le monde le sait et l'a compris depuis longtemps ici. Nous sommes assez vite tombés d'accord là-dessus avec le président. Cela ne m'a pas posé de problème".

- Y-a-t-il eu une véritable réflexion de votre part ?
- "A partir du moment où j'ai eu la proposition, je n'ai pas réfléchi aussi longtemps que cela. Cela a été assez rapide. Je connais le club, je discute tous les jours avec les gens du club. Bien sûr, c'est un changement de vie important que je me sens prêt à faire maintenant".

- Votre passé au club sera-t-il un atout pour vous ?
- "Je ne sais pas si cela me donnera un état de grâce. Je vois effectivement un avantage, celui de bien connaître les rouages de la maison, les particularités et ce sur quoi je peux m'appuyer. L'état de grâce, ce sont les résultats qui le donne. On travaillera là dessus, avec l'identité du club au niveau du jeu, mais j'ai aussi envie de parler d'efficacité car ce sera très important".

AFP