Garcia: "On n'a jamais de certitude"

Garcia: "On n'a jamais de certitude"

Publié le , modifié le

Son équipe est bien troisième du championnat, mais le coach du Losc, Rudi Garcia, préfère rester prudent. Conscient d'avoir réalisé "une très bonne partie de saison", il sait que la saison est loin d'être terminée. Surtout, il explique qu'en matière de football, "on n'a jamais de certitudes".

La priorité est-elle de bien récupérer physiquement après le match disputé dans des conditions difficiles à Paris dimanche soir (0-0)?
Rudi Garcia: Le terrain était difficile à Paris donc, oui, récupération c'est le maître mot pour disposer du maximum de forces pour le dernier match de 2011.

Battre Nice, ce serait finir l'année en beauté et boucler une première partie de saison exceptionnelle?
RG: On a 35 points, c'est déjà une très bonne première partie de saison. Mais on n'est qu'à la 18e journée et il en reste une avant la trêve hivernale. Si on est capables de faire un grand match et de battre l'OGC Nice, cela deviendra une première partie de saison exceptionnelle, oui, au vu des changements à l'intersaison et des nombreuses blessures qui nous ont handicapés.

Au vu du match de dimanche, il semble que vous ayez plus de certitudes dans le jeu que le PSG...
RG: C'est un mot que je n'aime pas. En football, on n'a jamais de certitude. On a des convictions et on l'a montré (dimanche). On s'appuie sur ce qu'on sait faire. Après, cela reste l'histoire d'un match. Il faudra être bon sur la durée. Pour l'instant, on l'est, puisqu'on est sur 16 matches sans défaite. Cela veut dire qu'on est plutôt constants et réguliers même si on a laissé échapper quelques points à domicile.

L'élimination en Ligue des champions peut-elle motiver vos joueurs afin de remporter un deuxième titre?
RG: Le fait qu'on se soit fait éliminer de la Ligue des champions... Espérons que ce soit un mal pour un bien et qu'on puisse être performants sur le plan athlétique dans la deuxième partie du Championnat en ayant plus de récupération. On verra, il y a les coupes nationales. On va commencer (2012) par trois matches en une semaine...

Nice est la plus mauvaise équipe du Championnat à l'extérieur avec un point pris en huit matches. Qu'est-ce que cela vous inspire?
RG: Que les chiffres peuvent être trompeurs parce que Nice est l'une des meilleures défenses du Championnat. Ils ont pris 19 buts. Et puis, si on regarde tous leurs résultats à l'extérieur, ils n'ont jamais perdu par plus d'un but d'écart. Peut-être à Marseille où ils ont perdu par deux buts d'écart (2-0). Sinon, à chaque fois, c'était des scores très serrés. On sait que ce sera très difficile de les battre.

AFP