Christophe Galtier
Christophe Galtier, l'entraîneur de l'ASSE | PHILIPPE HUGUEN / AFP

Galtier: "les Lyonnais voudront nous rentrer dans la gueule"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Saint-Etienne, Christophe Galtier a estimé que les Lyonnais "auront à coeur de rentrer dans la gueule" des Verts, dimanche à l'occasion du derby OL-ASSE de la 33e journée de Ligue 1.

Comment l'ASSE aborde-t-elle ce derby ?
Christophe Galtier : "Nous avons eu le derby parfait cet automne (victoire 3-0 à l'aller à  Geoffroy-Guichard, ndlr), mais les Lyonnais auront à coeur de nous bousculer,  de +nous rentrer dans la gueule+, de nous marcher dessus. Ce sera comme ça, ça  ne peut pas être autrement. Ils vont être dans cet état d'esprit. Ils vont être  remontés par leurs supporteurs. Il y aura évidemment le mot présidentiel, tout  un stade qui va dire +n'oubliez pas que+ ! C'est-ce que nous avons vécu durant  des années. Mais ils n'auront pas de pression supplémentaire. Etre premier,  c'est déjà une pression".
   
Et pour vous qui êtes 5e ?
C.G: "Nous jouerons sans pression. Nous sommes dans de bonnes dispositions,  pas menacés de relégation, pas mis sous pression par l'environnement ou la  direction. Il n'empêche que cela reste le match de la saison, comme toujours".
   
Au fil des ans, vous semblez préparer ce derby comme un match normal...  Est-ce le cas ?
C.G: "Au départ, quand on débute, on vous parle tellement du derby et du fait  que l'on ne l'avait pas gagné depuis de longues années, que ce soit à  l'extérieur ou à domicile... On a essayé beaucoup de choses sur les conseils  des uns et des autres et on s'est aperçu, finalement, que ce match ne reste  qu'un match. Il ne faut pas être prêt cinq ou six jours avant, il faut être  prêt dans le vestiaire, au stade. A l'aller, nous avions joué en Europa League  peu de temps avant et nous étions entrés très tard dans la préparation du  derby".
   
Vos joueurs, Loïc Perrin en particulier, ne cachent pas que leur  objectif est la 3e place. Assumez-vous cette course au podium ?
C.G: "Il faut d'abord assumer notre classement et notre nombre de points  (56). Ensuite, je regarde cette 4e place qui est un objectif. Mais on  s'aperçoit que la 3e n'est pas loin. Dans l'absolu, je préfère que +Loïc Perrin  dise que la 3e place n'est pas loin+ et que tout le monde se mette en tête que  le podium n'est pas loin. Je suis heureux de voir mes joueurs ambitieux. Moi,  je préfère rester terre à terre et dire que l'on va jouer match après match".
   
Saint-Etienne s'est imposé lors des deux derniers derbies. Vous sentez-vous favoris ?
C.G: "Non, c'est toujours celui qui est devant le favori. En plus, c'est Lyon  qui reçoit. Aujourd'hui, l'OL est leader avec 64 points. Mais depuis quelques  saisons, les deux équipes se sont rapprochées. Pour ne pas dévaloriser  l'Olympique lyonnais, loin de là, je trouve que nous nous sommes rapprochés de  l'OL dans ces matches-là. Nous ne devons nourrir aucun complexe même si, sur la  saison, ils paraissent supérieurs".
   
Lyon a concédé sa plus large défaite de la saison à Saint-Etienne (3-0).  Ne craignez-vous pas que l'OL soit particulièrement revanchard ?
C.G: "L'OL a connu une défaite et nous une belle victoire. Mais derrière, les  Lyonnais ont bien enchaîné. C'est à croire que cette défaite leur a fait du  bien. S'ils pensent qu'une défaite à Gerland peut leur donner le titre de champion de France..."

AFP