Frédéric Hantz Montpellier conf
Frédéric Hantz | PASCAL GUYOT / AFP

Frédéric Hantz suspendu deux matches

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Montpellier Frédéric Hantz a écopé de cinq matches de suspension, dont trois avec sursis, pour ses propos contre l'arbitrage après la lourde défaite à Lyon 5-1, fin septembre, a décidé jeudi la commission de discipline de la LFP qui a aussi infligé du sursis à l'Angevin Stéphane Moulin pour des déclarations similaires.

"Après tel qu'est organisé le football français, était-il envisageable que Lyon perde deux fois de suite contre Bordeaux et Montpellier dans le Parc OL? Après tel qu'est organisé l'arbitrage français, était-il anodin que M. Varela soit désigné?", avait notamment dénoncé le technicien héraultais lors de la conférence d'après-match, échaudé par la tournure d'une rencontre que ses joueurs ont fini à dix après l'exclusion prématurée de Morgan Poaty dès la 8e minute. Hantz sera ainsi privé de banc pour les rencontres de Ligue 1 contre Marseille le 4 novembre et à Bastia deux semaines plus tard. Son collègue d'Angers, Stéphane Moulin, également sanctionné pour des propos contre l'arbitrage tenus après le match perdu à Monaco (2-1) lors de la 7e journée, a lui écopé de deux matches avec sursis.

LIGUE 1
Un match ferme après un troisième avertissement en 10 rencontres officielles ou révocation de sursis: Alexis Blin (Toulouse), Issiaga Sylla (Toulouse), Adam Ounas (Bordeaux), Miguel Cafu (Lorient), Renato Civelli (Lille), Moustapha Diallo (Guingamp), Kamil Glik (Monaco), Benjamin André (Rennes)

LIGUE 2
Un match ferme: Julian Janvier (Reims), Rémy Dugimont (Clermont), Roderic Filippi (Tours)
Un match ferme après un troisième avertissement en 10 rencontres officielles ou révocation de sursis: Bendjaloud Youssouf (Orléans), Jordan Pierre-Charles (AC Ajaccio), Faneva Andriatsima (Sochaux), Alliou Dembélé (Niort), Moussa Niakhaté (Valenciennes)
Deux matches de suspension avec sursis: Michel Der Zakarian (entraîneur Reims)
Cinq matches de suspension dont trois avec sursis: Faouzi Amzal (entraîneur des gardiens Red Star)
Trois mois ferme de suspension: Léon Luciani (président AC Ajaccio)
Quatre mois ferme de suspension: Christophe Ettori (directeur sportif GFC Ajaccio)

AFP