Gillot prolonge à la tête des Girondins de Bordeaux
Francis Gillot. | NICOLAS TUCAT / AFP

Francis Gillot prolonge à Bordeaux

Publié le , modifié le

L'entraîneur Francis Gillot dont le contrat expiré cet été a prolongé avec les Girondins de Bordeaux de deux saisons, jusqu'en juin 2015. Bordelais depuis l'été 2011, l'ancien entraîneur sochalien et lensois a affirmé ne pas avoir hésité au moment de prolonger son aventure sur les bords de la Garonne

"Je suis plus serein" a concédé Francis Gillot, 52 ans, après l'officialisation de sa prolongation de contrat. Libre à l'été, le Nordiste était notamment annoncé à Lille comme possible successeur à Rudi Garcia. Finalement, il a choisi la stabilité en restant à Bordeaux où "il y a quelque chose à faire" selon lui. "Quand l'actionnaire, le président, les dirigeants vous font confiance, quand les supporters ont envie que vous continuiez, il n'y a rien à dire. Le seul coté négatif, c'est que je ne suis pas avec mes enfants" a expliqué l'ancien entraîneur du RC Lens.

Arrivé en Gironde pour prendre la suite de Jean Tigana, Gillot a permis aux Marine et Blanc de retrouver l'Europe grâce à une belle 5e place décrochée la saison dernière, après deux ans sans compétition continentale. "Francis est un entraîneur qui a su régénérer un groupe, a obtenu des résultats satisfaisants et qui possède des qualités humaines en adéquation avec le club " a commenté le président Jean-Louis Triaud. "La proposition de Bordeaux est venue très tôt dans la saison. Cela a demandé un peu de réflexion avec ma famille. Cela nécessitait bien cinq-six jours de vacances. J'ai donné ma réponse en rentrant au président. Je n'ai pas hésité", a détaillé Gillot.

Actuellement septième de Ligue 1, le club au Scapulaire ne pointe qu'à 3 points de la 4e place occupée par Rennes et s'est qualifié pour les 16e de finale de la Ligue Europa où il affrontera le Dynamo Kiev pour espérer poursuivre sa route. En conservant son technicien, Bordeaux peut espérer des ambitions à la hausse pour les saisons à venir. D'autant que la direction du club champion de France 2009 a proposé à son buteur Yoan Gouffran, libre en fin de saison, de s'engager durablement. "On a une équipe de bon niveau. Paris et Lyon sont au-dessus du lot. Derrière, c'est assez ouvert. On a envie de se mêler à la compétition" a ajouté Triaud en guise de conclusion. En conservant ses forces vives, il met toutes les chances de son côté.

Jerome Carrere