Football - Ligue 1 : Qui sera le meilleur buteur de la Ligue 1 ?

Football - Ligue 1 : Qui sera le meilleur buteur de la Ligue 1 ?

Publié le , modifié le

La L1 cuvée 2016/2017 s'ouvre ce vendredi avec deux rencontres, PSG-Bastia puis Monaco-Guingamp. L'Hexagoal est toujours le Saint-Graal alors que les buteurs vont se disputer la succession de Zlatan Ibrahimovic.

Les serial-buteurs vont être relâchés ce vendredi soir, jour d'ouverture du 79e championnat de France de football. Pour eux, ça signifie surtout l'ouverture de la chasse à la lucarne cendrée, au petit-filet argenté, au contre-pied à duvet doré, toutes ces espèces qu'avaient accrochées à son tableau de fin limier Zlatan Ibrahimovic pendant quatre saisons au PSG. Le Suédois, sous le maillot parisien, c’est 111 buts en 121 matches de championnat et trois couronnes de meilleur buteur de Ligue 1. A l’été dernier, il a décidé de traverser la Manche (Manchester United), sa succession est ouverte. Beaucoup veulent la place.

Cavani dans les chaussons de Zlatan

A commencer par l’ex-partenaire du "Z", Edinson Cavani qui a enfin émigré au centre de l’attaque, le pays de ses rêves, après trois saisons à dépenser son carburant, à trimballer son spleen et sa maladresse depuis le couloir gauche. L’Uruguayen qui a respectivement marqué 19, 18 et 16 buts ces trois dernières saisons a le titre de meilleur buteur de France dans le viseur. Le natif de Salto semble même le mieux placé. Et, ce pour plusieurs raisons : l’ex-capocannoniere de Naples est le seul avant-centre 100 % pasteurisé de l’effectif parisien, la dernière recrue l’Espagnol Jesé est davantage un second attaquant, Hatem Ben Arfa un dribbleur qui aime à partir de loin, même s’il peut aussi valoir par son pesant de buts, comme l’a montré son exercice niçois (17 réalisations). Surtout, "El Matador" aura à son service toute une flopée de distributeurs qui dégainent les offrandes comme personne. Dont Angel Di Maria, meilleur passeur du dernier championnat (18 assists) et Javier Pastore, nouveau n°10 du PSG, qui connaît bien les petites habitudes dans l’appel – contre-appel de Cavani, depuis Palerme. Sans oublier Marco Verratti qui sait distribuer le caviar, en plus d’organiser le jeu.

Falcao de retour au top ?

Le Lyonnais Alexandre Lacazette, meilleur buteur de la Ligue 1 2014/2015, donc le seul à avoir contrarié l’hégémonie d’Ibrahimovic, peut aussi rafler la mise. Dauphin du Suédois la saison dernière (21 buts), le buteur gone, dragué cet été par quelques clubs anglais de la haute (Tottenham, West Ham, Arsenal) avait fait mieux la saison d’avant, 27 buts et les titres de meilleur buteur et meilleur joueur de la Ligue 1. Son association avec les complémentaires Nabil Fekir et Maxwel Cornet, la qualité de passes – jeu court, jeu long - de Sergi Darder, auteur d’une costaude et prometteuse seconde moitié de saison, peuvent donner une wagon de buts pour l’international bleu. Même interrogation pour le Colombien Falcao : restera-t-il sur le Rocher ? Surtout que Monaco aime bien animer les dernières heures du mercato. Le ‘’Tigre’’, blessé à la cuisse en tour préliminaire de la C1, était jusque-là très en jambes. Aura-t-il la santé au long de toute une saison ? Si oui, Valère Germain, Bernardo Silva, Thomas Lemar sauront comment alimenter l’instinct du Colombien, et ça fera but souvent.

Outsiders en embuscade

Bafétimbi Gomis, l’ex de Saint-Etienne et de Lyon, revient en Ligue 1, à Marseille apporter du but, de l’expérience. Après deux saisons moyennes en Premier League à Swansea (13 buts, 65 matches), surtout la seconde, Gomis est aussi le meilleur buteur en activité du Championnat (102 buts). Le néo-Bordelais Jérémy Menez pourrait réitérer le coup de sa première saison milanaise à 16 buts. A Toulouse, Martin Braithwaite a hérité du brassard de capitaine et du boulot à plein temps de buteur, après le départ de Wissam Ben Yedder à Séville. Le Lillois Eder, qui a donné l’Euro 2016 au Portugal, mettra-t-il aussi à genoux les défenses de Ligue 1 ? La saison dernière, en 13 matches, il avait scoré 6 buts.

A Rennes, le duo Grosicki- Ntep dans l’immuable 4-4-2 en bloc de Gourcuff Père avec les passes à ras de terre de Gourcuff Fils, pourrait affoler les compteurs. Peut-être que le Croate Ivan Santini, arrivé à Caen du Standard de Liège, à l’engagement sans faille et à l’imposant physique (1,90 m ; 89 kg) saura conclure son quota d’actions, alors que le groupe normand peu renouvelé à l'intersaison reste sur la 2e meilleure saison en L1 de son histoire (7e place).

Ioris Queyroi