Rybolovlev
Le nom de Dmitri Rybolovlev, président de l'AS Monaco, est cité dans les dernières révélations Football Leaks de Mediapart. | FRANCK FIFE / AFP

Football Leaks : le président de Monaco Dmitri Rybolovlev épinglé

Publié le , modifié le

Le président russe de l’AS Monaco, Dmitri Rybolovlev, a été épinglé par les révélations Football Leaks. Mediapart, en partenariat avec un consortium de médias internationaux, dévoile les petits arrangements entre le président de l’ASM et Jorge Mendes.

Entre 2014 et 2015, Fabinho, qui jouait à l’AS Monaco (prêté par le club de Rio Ave) a dans le même temps appartenu à 50% à un fond d’investissement détenu par… Dmitri Rybolovlev, le président de Monaco. Ce montage révélé par Médiapart joue sur les liens troubles entre l’oligarque russe et Jorge Mendes, l’agent le plus puissant du monde.

Grand ami du dirigeant monégasque, le Portugais a placé beaucoup de joueurs de son écurie à Monaco. Il a aussi de manière beaucoup plus discrète reçu plus de 6 millions d’euros grâce à des opérations d’achat et de revente de parts de joueurs, organisées par un fond d’investissement secret domicilié à Chypre.

Des commissions déguisées ?

Dans le détail, le fond d’investissement secret Browsefish Limited, propriété de Rybolovlev, a acheté à Gestifute, la société de Jorge Mendes, des parts de footballeurs à des prix astronomiques. Les marges réalisées par Gestifute sur la revente de parts de joueurs au fond d'investissement de Rybolovlev sont impressionnantes. Peut être une manière déguisée de verser à Mendes des commissions déguisées. 

C’est ainsi que Fabinho est devenu propriété à 50% de Rybolovlev alors qu’il jouait à Monaco. Au moment d’acheter définitivement le joueur, le président monégasque a revendu ses parts à Jorge Mendes, pour éviter que le conflit d’intérêt ne soit flagrant. Il a en revanche réalisé une perte sur l’opération, revendant pour 1 million ce qu’il avait acheté 2,5 un an plus tôt. La TPO (third party ownership, la tierce propriété) a été interdite par la Fifa en 2015, mais les documents Football Leaks ne disent pas si Dmitri Rybolovlev s'est mis en règle concernant ces arrangements avec Jorge Mendes.