florian thauvin marseille
Le Marseillais Florian Thauvin | ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Florian Thauvin, le bourreau marseillais de Saint-Etienne

Publié le , modifié le

Florian Thauvin, auteur d'un doublé, a été une nouvelle fois décisif dans la victoire de Marseille contre Saint-Etienne (4-0) lors de la 33e journée. Les Marseillais prennent six points d'avance au classement sur leurs adversaires du soir et se rapprochent d'une qualification européenne.

Il y a des 4-0 légèrement injustes, trop larges, qui "ne reflètent pas le contenu du match" et représentent mieux la fatigue et la résignation d'une équipe menée qu'un écart de niveau. Ce n'est pas le cas de la victoire de Marseille contre Saint-Etienne ce soir (4-0) lors de la 33e journée de Ligue 1. L'OM a dominé son sujet, malgré une bonne fin de première période des Stéphanois, déjà menés 2-0 à ce moment là. Le match aurait pourtant pu tourner rapidement en leur faveur. Dès la 6e minute, Patrice Evra rate une remise de la tête dans sa surface. Le ballon arrive sur Kevin Monnet-Paquet, qui manque son contrôle mais est fauché dans la foulée par Yohann Pelé. Pas de penalty pour Benoît Millot, l'arbitre de la rencontre et le début d'un long chemin de croix pour Saint-Etienne. 

Le joueur du match 

En ce jour de Pâques, il convient de célébrer une résurrection. Pas celle de Jésus-Christ mais celle de Florian Thauvin. Bazardé, placardé, oublié à Newcastle, le milieu offensif brille chaque jour un peu plus depuis son retour en janvier 2016. Et s'il a régulièrement porté les habits du sauveur d'un Marseille trop souvent triste, il a revêtu ce soir les atours du guide d'un OM conquérant. Auteur d'un doublé, il symbolise à lui seul l'écart de niveau entre Phocéens et Stéphanois. L'ouverture du score, c'est lui. Profitant d'une percée de Morgan Sanson sur la gauche de la surface, puis d'un centre parfait de l'ancien Montpelliérain, il expédie une reprise de volée pied droit dans le but (22e). On le retrouve sur la seconde réalisation marseillaise, pour servir Bafé Gomis après un une-deux avec Dimitri Payet (31e). Buteur, passeur, puis encore buteur. Sur la droite de la surface, Thauvin dépose Lacroix et marque à nouveau de son mauvais pied (58e). 

Le geste du match 

Malgré son superbe match, le prix du geste de la soirée ne revient pas à Florian Thauvin. On connaissait le Bafé Gomis hargneux, combatif, ses buts de mort de faim, ses quelques buts de loin et ses nombreux hors-jeu. Ce soir, la Panthère de l'OM a montré son côté plus technicien. Face à un de ses anciens clubs, il profite d'une passe de Thauvin légèrement trop en arrière pour contrôler du talon et ramener le ballon devant lui en deux touches. Le geste est compliqué, l'angle fermé, mais la reprise termine dans le petit filet opposé pour conclure un mouvement de grande classe (31e). 

Payet scelle la bonne opération marseillaise

Dimitri Payet, dans le temps additionnel, inscrit le 4e but d'une frappe croisée face à Ruffier, bien moins protégé sans son capitaine Loïc Perrin, blessé depuis plusieurs matches. Cette victoire permet à Marseille de creuser l'écart au classement avec leurs adversaires du soir. Avec six points de plus que Saint-Etienne, ils consolident leur sixième place. Une position qui pourrait devenir qualificative pour l'Europe en cas de victoire finale de Paris ou Monaco en Coupe de France. Ce succès les ramène à un point de Bordeaux, 5e, qu'ils affronteront lors de la 37e journée.