Salvatore Sirigu
Salvatore Sirigu, le gardien du PSG | AFP - LLUIS GENE

Fin de saison pour Sirigu?

Publié le , modifié le

Salvatore Sirigu, autre joueur parisien expulsé lors de la victoire 1-0 à Evian dimanche, risque une suspension de 8 matches si la commission de discipline qui se réunira jeudi conclue que le joueur est reconnu coupable de "conduite violente en dehors de la rencontre". Une telle suspension signifierait automatiquement la fin de saison du portier du PSG et hypothéquerait le début de la prochaine.

La fin de saison du PSG pourrait être bien plus compliquée que prévu. A trois points du titre à quatre journées de la fin, la victoire à Evian pourrait laisser de grosses traces. Aux expulsions de Verratti et Beckham, s'est ajoutée celle de Sirigu après le coup de sifflet final.Suite à la bagarre générale qui a conclu la rencontre entre Evian et le PSG, le gardien italien, alors qu'il n'était plus sur la pelouse, a été expulsé par Mr. Thual, mais n'est pas revenu chercher son carton, stoppé par son club. Si la "conduite violente en dehors de la rencontre" du Transalpin est avérée, celui-ci pourrait payer un lourd tribut. Selon le règlement, Sirigu encourt une sanction de plus ou moins huit  matches.

Le dossier, qui doit être étudié ce jeudi par la commission de discipline de la Fédération, pourrait également être soumis à l'instruction, comme cela fut le cas dans un récent précédent en L2 entre Lens et Sedan. Le 5 avril, lors de la 31e journée de L2 conclue par un nul 2-2, une  "altercation entre joueurs dans le couloir des vestiaires à l'issue de la  rencontre" a ainsi éclaté. La commission de discipline, réunie ensuite le 11 avril, avait, "au vu de la gravité des faits, suspendu à titre conservatoire MM. Alaeddine Yahia (Lens)  et Mamadou Diallo (Sedan) et placé le dossier en instruction". A quatre journées de la fin, la route qui mène au 3e titre de son histoire est bien sinueuse pour le PSG entre les heurts en Haute-Savoie et le cas Ancelotti