Barrages, Coupes nationales, saison prochaine : ce qu'il faut retenir des décisions de la LFP

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Kylian Mbappé est à nouveau champion de France avec le PSG
Kylian Mbappé est à nouveau champion de France avec le PSG | Juan Soliz / DPPI via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

À la suite d'une réunion de son Bureau ce matin puis de son Assemblée générale cet après-midi, la Ligue de football professionnelle a acté la décision de mettre un terme à la saison 2019-2020 des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2. Si plusieurs éléments étaient attendus - les titres de champion pour le PSG et pour Lorient, les qualifications européennes pour l'OM, Rennes et Lille -, d'autres peuvent surprendre, comme le fait que Nice termine le championnat devant Reims. On vous explique ce qu'il faut retenir des décisions du jour de la LFP.

L'ensemble du football français attendait de pied ferme les annonces de la Ligue de football professionnel (LFP). Si il y avait peu de doutes sur la décision d'acter la fin des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 suite aux déclarations de mardi du Premier ministre Édouard Philippe et du président de la Fédération française de football Noël Le Graët, plusieurs clubs attendaient impatiemment le dénouement et les annonces de l'instance dirigée par Nathalie Boy de la Tour. C'était notamment le cas des clubs en passe de se qualifier pour les Coupes d'Europe, où de ceux qui auraient dû disputer les barrages en raison de leur place au classement. Plusieurs enseignements sont finalement à retenir des réunions du jour de la LFP, qui a précisé ses décisions lors d'une conférence de presse téléphonique.

• Le PSG champion, Marseille et Rennes en Ligue des champions, le LOSC en Ligue Europa

Pour la troisième année consécutive, le Paris Saint-Germain remporte le titre de champion de France. Avec douze points d'avance sur l'Olympique de Marseille et un match en moins, il ne faisait pas de doute que les coéquipiers de Kylian Mbappé soulèveraient le 9e titre de champion de France du club. Avec ce dixième succès, le PSG rejoint ainsi Saint-Étienne comme le club le plus titré en Ligue 1. 2e au classement établi par la LFP, l'Olympique de Marseille obtient son ticket pour la phase finale de la Ligue des champions, une compétition à laquelle le club phocéen n'a plus participé depuis la saison 2013-2014.

Pour participer à cette phase finale de la C1, le Stade Rennais, qui termine 3e, devra passer par deux tours préliminaires. Les Bretons, après avoir remporté l'année dernière leur premier titre depuis 1971 avec la Coupe de France, participeront pour la première fois à la Ligue des champions la saison prochaine. Le LOSC, 4e, participera lui à la phase finale de la Ligue Europa.

• Nice devant Reims aux confrontations directes

"Le classement final de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour la saison 2019-2020 a été attribué selon le critère d'un indice de performance selon le nombre de points marqués par matches. Les confrontations régulières ont été retenues pour les égalités", a expliqué Didier Quillot, directeur général exécutif de la LFP, lors de cette conférence de presse. Alors que depuis plusieurs jours les différents scénarios de classement circulent, c'est bien celui au quotient (nombre de points obtenus divisé par le nombre de matches joués) qui a été retenu par l'instance qui gère les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2.

En revanche, dans les scénarios qui prenaient en compte la 28e journée de Ligue 1 (la dernière jouée), Reims terminait toujours 5e, devant Nice, 6e, à égalité de points mais avec une meilleure différence de buts. La précision apportée par le directeur général exécutif de la LFP, qui se fie au règlement du championnat, est donc ici fondamentale : "Les confrontations régulières ont été retenues pour les égalités". Sur les deux matches joués entre l'OGC Nice et le Stade de Reims cette saison, les Aiglons se sont imposés une fois à domicile (2-0) avant de faire match nul à Auguste-Delaune (1-1). C'est donc l'équipe entraînée par Patrick Vieira qui prend la place des Rémois au classement. Un détail qui pourrait faire la différence pour la qualification européenne. 

• Le sort des Coupes en suspens

Car les places en Coupe d'Europe ne sont pas toutes attribuées pour le moment. Si le PSG, champion, obtient sa place pour la Ligue des champions, comme l'Olympique de Marseille (2e), et le Stade Rennais (3e) son ticket pour les tours préliminaires, et que le LOSC obtient sa place pour la Ligue Europa, reste à désigner les derniers qualifiés pour la C3. Pour cela, le maintien ou non de la Coupe de France et de la Coupe de la Ligue est une donnée essentielle.

Comme l'a rappelé Didier Quillot, "si le gouvernement nous permet de rejouer y compris à huis clos à partir du mois d'août, nous examinerons la possibilité de jouer les finales de la Coupe de la Ligue et de la Coupe de France à ce moment-là". Dans le cas où ces Coupes sont maintenues, Nice et Reims pourraient ne pas participer à la Ligue Europa la saison prochaine. Pour cela, l'Olympique Lyonnais (en Coupe de la Ligue) et Saint-Étienne (en Coupe de France), devront battre le PSG en finale, pour obtenir leur ticket pour la C3. En cas de défaite d'un des deux clubs, Nice (5e) obtiendrait sa qualification pour les poules ou les tours préliminaires de qualification. Si les deux clubs perdent contre les Parisiens de Thomas Tuchel, Reims (6e) passerait par les tours préliminaires et Nice obtiendrait sa place pour la phase finale de la Ligue Europa.

à voir aussi Ligue 1 : Paris champion devant Marseille et Rennes, Toulouse et Amiens relégués Ligue 1 : Paris champion devant Marseille et Rennes, Toulouse et Amiens relégués

Et si les deux Coupes n'ont pas lieu en raison de risques sanitaires encore trop importants, les Aiglons et les Rémois iront en Ligue Europa selon le format décrit à l'instant. Plus de précisions seront apportées par la LFP lors d'une réunion de l'Assemblée générale le 20 mai prochain afin de respecter la deadline de l'UEFA qui souhaite connaître, au 25 mai au plus tard, les qualifiés pour les Coupes d'Europe de l'année prochaine, dans les championnats qui ont dû annuler leur fin de saison.

• Pas de barrages, Nîmes se sauve, Amiens et Toulouse relégués

En Ligue 1 et en Ligue 2, les montées et descentes ont bien été maintenues. "Le Bureau de la LFP puis le Conseil d'administration ont décidé d'adopter le principe de deux montées et deux descentes", a expliqué Didier Quillot. Amiens (19e) et Toulouse (20e) joueront en Ligue 2 la saison prochaine tandis que Lorient (1er) et Lens (2e) feront leur retour dans l'élite. "En revanche, il n'y aura pas de barrages", a ensuite souligné le directeur général exécutif de la LFP.

Nîmes, 18e de Ligue 1, n'aura donc pas à se battre pour se maintenir dans l'élite, tandis qu'Ajaccio (3e de Ligue 2), Troyes (4e) et Clermont (5e), qui auraient pu disputer des barrages d'accession, pourront nourrir des regrets. Alain Orsoni, le président d'Ajaccio, l'écrivait il y a deux jours sur sa page Facebook : "Je crains fort que la place de troisième soit celle du cocu". La LFP a confirmé l'inquiétude du dirigeant corse.

• Les modalités de montées/descentes en Ligue 2 à préciser

Une réunion de l'Assemblée générale de la LFP aura donc lieu le 20 mai prochain et sera d'une importance capitale pour la Ligue 2 et le National afin d'acter une décision sur le système de promotion-relégation dans ces championnats. "Le Conseil d'administration a proposé que l'Assemblée générale se prononce sur le nombre de montées et descentes entre la Ligue 2 et le National", a précisé Didier Quillot. Rien n'est donc encore acquis pour les clubs qui occupent les dernières places en Ligue 2 (Niort, Le Mans, Orléans) et pour ceux qui dominent le National (Pau, Dunkerque, Boulogne-sur-Mer).

• La saison 2020-2021 débutera au plus tard le week-end du 22-23 août

Enfin, la LFP a précisé que la saison de football 2020-2021 devrait débuter au plus tard le week-end du 22-23 août. "L'objectif est de démarrer la saison prochaine au mois d'août et au plus tard le 22-23 août. La date définitive de la reprise sera arrêtée en concertation avec nos diffuseurs. C'est avec eux, et en tenant compte de la situation sanitaire et des décisions du gouvernement que nous déciderons de la reprise". Comme pour les Coupes nationales, l'identité des qualifiés pour la prochaine Ligue Europa et celle des promus et relégués de Ligue 2, il faudra donc encore patienter pour en savoir plus.