Le bonheur des Marseillais
La joie des joueurs marseillais | AFP - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Feu d'artifice offensif de l'OM aux dépens de Bastia

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille a remporté son deuxième succès de la saison, lors de la venue au Vélodrome de Bastia pour le compte de la 5e journée de Ligue 1. Grâce à un doublé d'Alessandrini, dans la droite ligne d'un superbe premier but de Mendy, et une dernière réalisation de Batshuayi, le club olympien a dominé aisément les Corses (4-1). Les hommes de Michel se replacent ainsi en milieu de classement, quelques jours avant de débuter la Ligue Europa.

A Marseille, la victoire passe par un feu d'artifice. Après le (6-0) infligé à Troyes lors de la 3e journée, l'OM a remporté son deuxième succès de la saison en donnant une belle claque aux Bastiais, totalement dominés notamment au cours de la première période. Michel, l'entraîneur, doit désormais apprendre à ses troupes à gagner sans forcément passer par un festival offensif. Les supporteurs aimeraient bien assister à un tel spectacle toutes les semaines, mais ce sera bien difficile de tenir ce rythme face à tous les adversaires.

La soirée, en plus, a été excellente pour la force de frappe offensive locale, puisque Alessandrini a inscrit un doublé (46e, 66e), Batshuayi a aussi trouvé le chemin des filets (70e), Barrada s'est montré strès actif tout comme Cabella, pas toujours très heureux dans ses choix ou ses gestes. Etouffés durant une première période assez virile (cartons jaunes pour Barrada, Palmieri et Rekik), les Bastiais ont réagi en deuxième période, mais cela s'est révélé insuffisant pour mettre à mal la sérénité de Mandanda, auteur de sa première belle parade à la 54e minute sur un tir de Diallo. L'ancien de la maison olympienne, Brandao, pour son premier match de la saison, a également participé à la fête en réduisant le score à la 79e minute, d'une belle tête alors qu'il était tout seul face au but.

Un bon match avant la Ligue Europa

Auparavant, Mendy avait réalisé l'un des chefs-d'oeuvre du week-end. Sur un corner joué à deux, le Marseillais recevait le ballon en retrait et adressait une frappe de l'intérieur du pied gauche qui se logeait sous la transversale de Bastia (15e). Après la pause, Alessandrini s'appuyait sur Batshuayi et bénéficiait d'un contre favorable pour s'enfoncer dans l'axe pour tromper Hansen (46e). Vingt minutes après, c'est en combinant avec Manquillo qu'il héritait du ballon, insuffisamment dégagé par la défense corse, pour réaliser son doublé. Et Batshuayi était à la réception d'un centre parfait de Mendy pour le quatrième but (70e). 

Avant d'aller à Groningen cette semaine dans le premier match de poule de la Ligue Europa, les Marseillais ont prouvé qu'ils avaient mis à profit la trêve internationale pour bien travailler. Les voilà en milieu de classement, mais avec la meilleure attaque de Ligue 1.