Nabil Fékir OL
Le joueur lyonnais Nabil Fékir | AFP - FRED TANNEAU

Fékir, Lopes et Tolisso prolongés, l'OL protège ses jeunes talents

Publié le , modifié le

Nabil Fékir, Corentin Tolisso et Anthony Lopes, trois des jeunes lyonnais qui ont explosé la saison dernière, ont prolongé à l'OL a annoncé le club rhôdanien ce mercredi lors d'une conférence de presse dirigée par Jean-Michel Aulas. Les trois joueurs sont liés avec leur club formateur jusqu'en 2020. C'est un signe fort envoyé par l'OL et son président car les trois jeunes joueurs étaient très courtisés. Avec Claudio Beauvue comme recrue et les prolongations de ses cadres, l'OL prépare son retour en Ligue des champions et son entrée dans son Grand Stade de la meilleure des façons.

Trois pour le prix d'un. Quand l'OL a annoncé une conférence de presse pour officialiser la prolongation de contrat de Nabil Fékir, Jean-Michel Aulas a pris un malin plaisir à sortir deux autres lapins de son chapeau. En plus de son milieu offensif, l'OL a annoncé les prolongations de son gardien Anthony Lopes et du milieu de terrain Corentin Tolisso. Les trois joueurs sont liés jusqu'en 2020. Trois bonnes nouvelles pour l'OL, son président et son entraîneur, Hubert Fournier qui va pouvoir compter sur les cadres qui ont mené l'OL à la deuxième place de Ligue 1 la saison dernière. "Je suis heureux", n'a pas cessé de répéter Aulas. Sur Fékir, le plus courtisé des trois, Aulas a été plus loquace : "C’est l’un des plus grands espoirs du club mais aussi de l’équipe de France (...) Sa progression est énorme. Il a montré qu’il savait bien gérer sa situation. Je souhaitais le féliciter et le remercier. Il est exemplaire sur et en dehors du terrain. J’ai le sentiment que Nabil est heureux là où il est…". Un constat confirmé par le principal intéressé. "Ça a été une décision facile. C’est mon club de cœur. J’ai envie de l’aider, de l’emmener au plus haut. Il n’y a pas eu d’hésitation. Je souhaitais prolonger l’aventure ici", a déclaré Fékir.

Le tweet de l'Olympique Lyonnais

"Beaucoup de choses ont été dîtes"

Si le cas Fékir était un chaud pour l'OL vu l'intérêt réel de grosses écuries (PSG, Manchester City), le cas Tolisso était plus simple. Le joueur voulait rester, le club voulait le garder, les deux parties n'avaient plus qu'à se mettre d'accord. "Je suis très heureux d’avoir prolongé. C’est une grande réussite pour moi et ma famille. J’espère participer au changement de dimension de l’OL. Je veux jouer avec le club le plus longtemps possible", a réagi le milieu de terrain. En revanche, la situation d'Anthony Lopes était plus compliquée. Là-encore, l'OL voulait prolonger le Portugais de 24 ans, mais l'accord a été long à venir. Durant cette période, l'intérêt déclaré de Aulas pour Mandanda aurait pu refroidir le gardien. Mais ce dernier a tenu à être clair, il n'a jamais prêté attention aux rumeurs. "Je n’ai jamais douté. Mon objectif a toujours été de prolonger à l’OL. Beaucoup de choses ont été dites mais il ne faut pas écouter. La vérité était toute autre…Je n’ai pas été vexé".

Le tweet de l'OL

Le tweet de l'OL