Laurent Blanc
Laurent Blanc a terminé une saison record | STEPHANE ALLAMAN / DPPI media

Face à Guingamp, Paris va faire confiance aux jeunes

Publié le , modifié le

A trois jours de son quart de finale retour de Ligue des Champions à Manchester City, le PSG se déplace à Guingamp cet après-midi (17h00) pour le compte de la 33e journée de Ligue 1. Un match sans enjeu pour les Parisiens, déjà champions de France depuis le 13 mars, qui ont donc tout intérêt à ménager leurs cadres. Cette situation pourrait faire l'affaire des Guingampais pour qui une victoire leur assurerait presque à coup sûr leur place dans l'élite la saison prochaine.

Comment aborder un match lorsqu'on a rien à perdre ni à gagner et qu'une échéance capitale est prévue trois jours plus tard ? Les Parisiens se seraient bien passés de cette rencontre en Ligue 1 intercalée entre le quart de finale aller (2-2) et retour de Ligue des champions. Mais puisqu'il faut bien honorer le calendrier, Laurent Blanc a logiquement choisi d'amener un groupe largement remanié à Guingamp, en choisissant d'intégrer quatre jeunes joueurs de l'équipe réserve."On s’est donné le droit de faire tourner [...] La priorité est d’éviter les blessures tout en composant avec les joueurs déjà absents [...] Mais cela ne nous empêchera pas d’aligner une équipe qui a l’ambition d’aller gagner à Guingamp." a-t-il déclaré hier en conférence de presse.

Ainsi, les habituels remplaçants (Kimpembe, Van der Wiel, Kurzawa, Nkunku, Stambouli, Augustin, Ongenda) devraient faire partie du onze de départ, engranger du temps de jeu et de montrer leurs qualités sur le terrain. Blanc a également choisi de faire appel pour la première fois à des petits nouveaux:  les défenseurs Mamadou Doucouré (17 ans) et Kevin Rimane (25 ans), le milieu de terrain ivoirien Yakou Meïté (20 ans) et l'attaquant Timothée Taufflieb (23 ans). Ils viendront garnir un groupe rajeuni qui se privera volontairement de ses cadres que sont Zlatan Ibrahimovic, Angel Di Maria, Edinson Cavani, Thiago Motta, Thiago Silva, David Luiz et Maxwell.

Le cas Aurier

Laurent Blanc pourra en revanche s'appuyer sur Blaise Matuidi, qui a écopé d'un carton jaune mercredi face à City et sera suspendu pour le match retour. En revanche, pas de Verrati (pubalgie) et Pastore (mollet), toujours blessés. Reste la question Aurier. Le joueur, qui a déçu en Ligue des Champions pour son premier match avec l'effectif pro suite à l'affaire Périscope, pourrait avoir à cœur de se rattraper. L'arrière droit a été annoncé dans le groupe pour le déplacement à Guingamp mais quant à savoir s'il sera titulaire, le mystère reste entier.

"J'ai une équipe à faire qui sera certainement plus dure à faire que contre Manchester City" a précisé Laurent Blanc en conférence de presse. Le technicien parisien n'a aussi pas caché que sa priorité était ailleurs: "on va vite passer le match de Guingamp et on sa se projeter sur mardi."

Guingamp, le bon timing

Du côté de l'En Avant Guingamp, on doit se réjouir de recevoir le Paris Saint-Germain à ce moment-là de la saison. Les joueurs de Jocelyn Gourvenec pointent à la 15e place du classement avec 39 points et ne sont pas encore assurés de leur maintien. Une victoire face à l'ogre parisien leur permettrait de dépasser la barre symbolique des 40 points, considérée comme le minimum pour conserver sa place en Ligue 1. Mais les Bretons devront se passer de Dorian Levêque, Lionel Mathis et Nicolas Benezet, tous blessés. Ce dernier a même annoncé sur Twitter être forfait jusqu'à la fin de la saison.