Evian Lyon
La joie des jouuers d'Evian face à Lyon | JEFF PACHOUD / AFP

Evian rince Lyon

Publié le , modifié le

Rien ne va plus à Lyon qui a concédé à Evian Thonon-Gaillard sa 4e défaite de rang toutes compétitions confondues (2-1). Auteurs d'une entame catastrophique, les Lyonnais ont réagi trop tard face à des Hauts-Savoyards qui quittent la dernière place du classement. Suite de cette 4e journée de Ligue 1 avec PSG-Guingamp à 17 heures et, notamment, Rennes-Lille, à 20h.

La débandade. Pour son 2000e match en ligue 1, Lyon a enregistré une deuxième défaite de suite en championnat, la 4e si on ajoute la double déroute face à la Real Sociedad en Coupe d'Europe. Après un début d'exercice en fanfare, l'OL traverse une période de turbulence inquiétante. Et quand rien ne va, rien ne va. Déjà privés de Grenier, blessé à la cuisse, au coup d'envoi, l'équipe de Rémi Garde a dû se passer de Yoann Gourcuff, lui aussi touché juste avant la pause. Mais, de toutes façons, le mal était déjà fait. Face à la lanterne rouge du championnat, les Rhodaniens passaient complètement à côté de leurs premières minutes et le payaiuent cash face à une formation jouant sans complexe. Un doublé de Berigaud (8e et 33e), qui marquait à chaque fois seul face à Lopes, se chargeait de punir la défense lyonnaise aux abois. 

Remi Garde avait dû passer un savon à ses joueurs à la pause car ces derniers revenaient transformés des vestiaires. Le jeune Ferri, international espoir,  ne se posait pas de question et expédiait une mine dans la lucarne de Laquait (2-1, 48e). Mais la réaction s'arrêtait là. La tête n'y était décidément pas chez les Lyonnais qui restent sur 7 buts encaissés et 1 seul  inscrit. La politique d'austérité de l'OL touche ses limites. L'OL version 2013-14  manque de joueurs expérimentés à l'heure ou "Bafé" Gomis est toujours écarté du  groupe pour le pousser vers un transfert. Les jeunes comme Fekir et Ferri sont pleins d'envie, mais ça ne suffit pas.  Et la perte des 20 millions d'euros qu'aurait garanti une participation aux  poules de Ligue des champions dessine un futur sombre. 

Garde: "En dessous de tout"

"Quand on livre une telle première période, il ne peut y avoir qu'une  réaction derrière", a confié Remi Garde, le coach lyonnais. "Je ne comprends pas, ni ne digère cette première période.  J'ai eu un sentiment... pas de honte... mais je ne m'attendais pas du tout à  cela. Dans l'attitude, nous avons été en dessous de tout. Je ne parle pas de  fatigue, de trois jours après la coupe d'Europe... Car sur les 45 premières  minutes, ce n'était pas le problème. J'ai vu beaucoup d'autres problèmes dans  mon équipe, des problèmes d'attitude et cela m'agace très fortement".

Vidéo: Evian enfonce Lyon

Voir la video

Julien Lamotte