Duel entre Réveillère et Sagbo lors de Lyon-Evian-TG
Duel entre Réveillère et Sagbo lors de Lyon-Evian-TG | PHILIPPE MERLE / AFP

Evian ralentit Lyon

Publié le , modifié le

L'OL a été tenu en échec (0-0) par Evian-Thonon-Gaillard ce vendredi soir au stade Gerland. Les Rhodaniens (42 points) restent leaders provisoires avec trois points d'avance sur le PSG qui peut reprendre les commandes dimanche en allant gagner à Bordeaux.

Malgré une énorme occasion pour Alexandre Lacazette en seconde période, Lyon a buté sur la défense renforcée des Savoyards qui s'extirpent de la zone rouge avant les matches de samedi. Les hommes de Rémi Garde, qui avaient eu de la réussite à Troyes (2-1), confirment qu'ils traversent une moins bonne passe en ce mois de janvier, avec aussi l'élimination en Coupe de France à Epinal.

L'ETG FC, qui a amplement mérité son point après avoir concédé trois  défaites consécutives en championnat, passe du 18e au 16e rang et sort ainsi de  la zone de relégation en attendant les autres rencontres de la journée. Face à un adversaire très bien organisé et homogène mais quasiment  inexistant offensivement, l'OL a maîtrisé la rencontre mais a totalement manqué  de percussion, éprouvant des difficultés à opérer des changements de rythme à  l'approche de la surface de réparation.

Yoann Gourcuff, qui faisait sa rentrée en tant que titulaire après s'être  blessé le 9 décembre à Saint-Etienne, s'est montré très volontaire mais son  influence dans le jeu a été limitée notamment dans la zone de décision. Son remplacement par Clément Grenier lui aussi de retour après une blessure  musculaire, en même temps que celui de Bafétimbi Gomis par Lisandro Lopez, à la  63e minute, a été bénéfique pour le jeu lyonnais qui a alors pris un peu de  vitesse mais sans plus de réussite devant la cage.

Lacazette manque le cadre  

Ainsi, Lyon s'est créé un certain nombre d'opportunités mais a manqué de  présence dans le dernier geste à l'image d'Alexandre Lacazette qui manquait de  peu la reprise d'un centre de la gauche de Michel Bastos tout comme Gomis peu  après (25e, 35e). Le gardien Stephen Andersen sortait bien devant Samuel Umtiti sur un coup  franc de Gourcuff (32e) et arrêtait un tir de Bastos (40e) alors qu'une reprise  de volée de Gourcuff après un centre de la gauche de Mouhamadou Dabo passait à  côté (40e). Après la mi-temps, l'emprise de l'OL sur le jeu restait la même avec la  encore un coup franc joué par Gourcuff à la réception duquel Umtiti ratait la  reprise de la tête (49e) avant que Gomis n'arrive trop tard devant Andersen sur  un centre délivré de la gauche par Bastos (60e).

Lacazette, pourtant bien placé, ratait lui aussi le cadre après une belle  action collective (62e) et Lisandro échouait à son tour devant Andersen (75e). Enfin, Iheb Mbarki sauvait de la tête devant Lisandro après un centre de la  droite d'Anthony Réveillère (83e), action sonnant comme un symbole de la  combativité et de la vigilance de l'ETG pour préserver le résultat nul tout  comme la dernière tentative de Réveillère détournée par deux défenseurs  haut-savoyards avec un ballon passant de peu à côté (90e+4). Car en attaque, Evian/Thonon a été plutôt inoffensif. Ainsi, l'ancien  lyonnais Eric Tie-Bi envoyait un tir au dessus (49e) alors qu'une reprise de la  tête de Yannick Sagbo à la réception d'un corner joué par Cédric Barbosa  passait de peu à côté (53e).