Pascal Dupraz
Pascal Dupraz, l'entraîneur d'Evian TG | AFP - JEAN-PIERRE CLATOT

Evian-PSG: Dupraz en colère

Publié le , modifié le

Après une victoire, notamment face à une grosse cylindrée comme le Paris Saint-Germain, on aurait tendance à penser qu'un entraîneur est au moins satisfait du résultat. Ce n'est pas vraiment le cas de Pascal Dupraz, l'entraîneur d'Evian-Thonon-Gaillard, qui s'est dit en colère après la victoire sur le PSG (2-0), mercredi soir. Il estime que ses "joueurs sont pénibles" car ils sont capables de livrer aussi bien de belles performances, comme "du néant".

"J'ai un groupe de joueurs difficile à cerner, capable du néant comme de faire des productions comme celle de ce soir même si la victoire me paraît méritée", a résumé après la rencontre le coach de l'équipe savoyarde. "Nous aurions pu aussi concéder l'ouverture du score si Paris avait concrétisé avant la mi-temps. C'est un match qui a fait chaud au coeur de nos supporteurs", le club remontant à la 15e place du classement.

"Je les remercie de leurs encouragements mais nous avons aussi d'autres rencontres d'ici à la fin de l'année et il faut qu'ils viennent en nombre car ce n'est pas souvent le cas. Le prochain match à Annecy est contre Reims et vaudra son pesant de boules de neige", a commenté avec un brin d'humour le tacticien. "C'est une soirée mitigée car lorsque notre équipe manque de constance cela ajoute à ma colère et quand je la vois livrer un tel match je me dis, que mes joueurs sont pénibles", a lancé Dupraz, alors que son équipe vient de mettre un terme à une série de 36 matches sans défaite du PSG.

"En sport collectif, il est toujours possible de déjouer les pronostics. Quand on est discipliné et concentré, on est capable de livrer de grands matches y compris contre les grandes équipes mais ce que je  voudrais c'est qu'on le fasse plus souvent en Ligue 1 car la mission est toujours de se maintenir même si nous comptons neuf points d'avance sur le premier relégable et si nous avons 19 points, soit le même total qu'à la trêve la saison dernière", a rappelé Dupraz.

Romain Bonte