Mohamed Fofana (Reims) VS Valère Germain (Nice) 2015 L1
Mohamed Fofana (Reims) à la lutte avec Valère Germain (Nice) | AFP PHOTO / DENIS CHARLET

Espoirs déçus pour l'OGC Nice

Publié le , modifié le

Grâce à un but de Germain Valère à la 6e minute, mais surtout une réelle domination technique en première période, les Niçois pensaient enfin tenir la victoire après laquelle ils couraient depuis le 20 novembre, ce samedi, lors de la 18e journée de L1. Mais au stade Auguste-Delaune, les Rémois sont venus contrecarrer leurs plans par l'intermédiaire du Brésilien Diego, auteur d'un pénalty en fin de rencontre. Les deux équipes se sont donc quittées sur un match nul 1-1 qui permet à Nice de se hisser à la 5e place de Ligue 1.

Vaincus à Toulouse, Lorient puis face au PSG, les Aiglons espéraient renouer avec le succès, ce samedi, lors de leur déplacement en terres champenoises. Et le scénario commençait plutôt bien pour les hommes de Claude Puel qui, dès la 6e minute, ouvraient la marque par l'intermédiaire de Germain Valère. Parfaitement servi par Olivier Boscagli, l'ex-attaquant monégasque concluait victorieusement de la tête (0-1 à la 6e). Ultra-dominateurs, les Niçois malmenaient les locaux qui étaient vraiment à la peine techniquement et d'une passivité assez étonnante. 

En seconde période, la tendance s'inversait et les Rémois reprenaient du poil de la bête. Il leur fallait toutefois une faute de main de Koziello, surpris par la déviation de Siebatcheu, pour égaliser. La tâche du pénalty revenait au Brésilien Diégo qui trompait le portier niçois d'une belle frappe du pied gauche (1-1 à la 78e). Dans la foulée, les deux équipes avaient l'occasion de prendre l'avantage mais Placide parvenait à écarter le danger (81e) et, de son côté, Le Marchand sauvait la mise in extremis pour les Aiglons (82e). 

Dans les arrêts de jeu, les Rémois étaient réduits à 10 suite à l'expulsion de Mandi pour une semelle sur Paulin Puel. Cela ne changeait toutefois rien au score final et les deux équipes se quittaient sur un score de parité (1-1).

Au classement, Nice pointe en 5e position tandis que les Champenois stagnent dans le ventre mou du championnat (12e). 

Déclarations

Olivier Guégan (entraîneur de Reims): "Nous  avons joué deux mi-temps distinctes. Si nous avons été en difficulté en  première mi-temps, c'est essentiellement à cause de nous. Il nous a manqué  tellement de choses. La deuxième mi-temps a été plus aboutie. On s'est lâché.  Il y a un peu de frustration. On va se contenter de ce point qui pourra compter  en fin de saison."

Claude Puel (entraîneur de Nice): "Il y a comme un sentiment de frustration  car on a perdu deux points. Sans ce penalty très litigieux, on aurait atteint  notre objectif. Je reste circonspect sur la décision de l'arbitre qui, je  pense, a manqué de discernement. Ceci dit, nous aurions dû marquer ce deuxième  but et nous mettre à l'abri plus tôt. Nous avons maîtrisé ce match et nous  méritions mieux. Mais on ne peut pas revenir en arrière. On va en tirer les  enseignements et vite se concentrer sur notre prochain match."

Isabelle Trancoën