Erding (PSG)
Le PSG a sombré (3-0) face à l'OM lors de la clôture de la 15e journée de L1 au Vélodrome. | AFP - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Erding file à la rennaise

Publié le , modifié le

Plus vraiment en odeur de sainteté au PSG, Mevlut Erding va rebondir à Rennes. L'international turc a été officiellement présenté, mercredi, au club breton. Arrivé de Sochaux en 2009, l'attaquant avait réalisé une première saison probante avant de s'éteindre progressivement. Devenu une troisième choix derrière Kevin Gameiro et Guillaume Hoarau, il se dit "soulagé d'avoir signé" et espère se relancer en Bretagne.

Après Antoine Kombouaré, Mevlut Erding est le second départ du PSG version Leonardo. Lui n'est pas suspendu puis viré, mais il a vite compris qu'il n'aurait plus sa chance dans le club de capitale désormais entrainé par Carlo Ancelotti. L'Italien souhaite engager une "pointure" internationale en attaque lors du mercato. Le joueur de 24 ans avait pourtant prolongé son contrat l'été prochain jusqu'en 2014. Très vite, il s’est rendu compte qu’il ne serait un second choix.

Malgré quelques apparitions en Ligue Europa, il n'est pas parvenu, cette saison, à retrouver la réussite de ses débuts - 15 buts en Ligue lors de la saison 2009-2010, 8 la saison suivante. Malgré des émoluments confortables et la perspective de participer de glaner un titre de champion de France - Paris est en tête -, l’international turc (13 sélections) file cherche du temps de jeu en Bretagne. "Je suis soulagé d'avoir signé. Je n'avais plus d'avenir à Paris, cela devenait très pesant de ne pas jouer depuis près de 6 mois après avoir fait cinq saisons pleines. Je viens ici pour me relancer, travailler et aider ma nouvelle équipe à atteindre ses objectifs", a déclaré Erding lors de sa présentation officielle mercredi.

Gagnant-gagnant

Courtisé par Lille, Everton et Galatasaray, Erding s'est engagé pour trois ans et demi avec le Stade rennais. "C'est une bonne nouvelle, a commenté l'entraîneur breton Frédéric Antonetti, qui souhaitait déjà l'engager à l'intersaison. C'est un vrai renfort pour nous, c'est un joueur en plus dans notre attaque, avec un registre bien à lui".

Tout heureux de sa recrue, le tacticien rouge et noir attend beaucoup de son nouveau joueur: "Il s'agit d'un joueur complet, bon demandeur de ballons. Il va falloir  juste lui redonner la confiance qu'il a perdue". Dans l'affaire, le PSG va retrouver une partie de ses billes puisque le montant du transfert pourrait avoisiner les 7 à 8 millions d'euros, soit le montant équivalent donné à Sochaux en 2009. Le joueur va retrouver du temps de jeu. Une histoire qui finit bien pour les deux parties.

Mathieu Baratas