Albert Emon entraîneur d'Ajaccio
Albert Emon entraîneur de l'AC Ajaccio | PASCAL POCHARD - CASABIANCA - AFP

Emon: "Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir"

Publié le , modifié le

Après Lyon dimanche, l'AC Ajaccio vient d'épingler Bordeaux (1-0) lors de la 24e journée de Ligue 1 mais son entraîneur, Albert Emon, refuse de céder à l'optimisme, estimant qu'il reste encore "beaucoup de chemin à parcourir" dans la course au maintien.

Vous venez de battre consécutivement le deuxième et le quatrième du  championnat. Que vous inspirent ces deux victoires ?

Albert Emon: "Actuellement, nous avons un état d'esprit, de la volonté et une grande discipline de jeu, ce sont les ingrédients de la réussite d'un groupe. On voit bien que les joueurs tirent tous dans le même sens. Il y a un fil conducteur. Parce que, au-delà du jeu, il y a la victoire et c'est quelque chose de magnifique. Maintenant, il y a beaucoup d'humilité dans cette équipe. J'ai eu peur que l'on se relâche après la victoire de dimanche face à Lyon mais les joueurs sont restés présents dans ce combat et surtout dans la difficulté. Mais je pense que ce groupe vit bien. Il sait mettre l'individualité de côté pour se concentrer sur le collectif. Ochoa a été décisif dans les buts, tout le monde a fait les efforts qu'il fallait à la récupération, on savait que l'on aurait des opportunités en contre.
   
Six points en deux matches. Voilà un total de 28 points. Peut-on parler de tournant pour votre équipe ?

A.E.: Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir dans la course au  maintien. On est déjà fixé sur notre prochain objectif, samedi à Brest. Il nous manque 14 ou 15 points pour atteindre notre objectif, il faut continuer à travailler dans ce sens. Je pense que l'avenir de cette équipe passe par cette  volonté, cet état d'esprit et cette qualité. Si on continue de la sorte, on sera sur la bonne voie d'un maintien rapide mais, à chaque jour suffit sa peine. Restons concentrés sur le prochain match.
   
Vous avez pris un point à Paris, trois face à Lyon et Bordeaux. Jusqu'où  cette équipe peut-elle aller ?

A.E.: En football, tout va très vite. Il faut rester humble et se fixer des limites peu élevées. On a des qualités mais l'on doit rester mobilisé afin de jouer de la même manière. A l'arrivée, il y aura forcément des résultats".

AFP