Droits L1: l'appel d'offres maintenu

Droits L1: l'appel d'offres maintenu

Publié le , modifié le

Malgré la grogne de Canal +, le tribunal de Grande Instance de Paris a annoncé ce vendredi maintenir l'appel d'offres lancé par la Ligue de Football Professionnel, pour attribuer les droits de diffusion de la Ligue 1 entre 2016 et 2020.

Lancé le 7 mars dernier par le président de la LFP Fréderic Thiriez, l'appel d'offres pour l'attribution des droits de la L1 (2016-2020), avait profondément agacé les dirigeants de Canal +. La chaîne cryptée, froissée par la précocité de la mise sur le marché des droits TV (l'appel d'offres a été lancé avec deux ans d'avance), avait d'abord saisi l'Autorité de la Concurrence, avant de se voir déboutée, ce vendredi matin, par le Tribunal de Grande Instance de Paris. La chaîne payante avait requis auprès de l'instance juridique une suspension de l'appel d'offres. 

"Nous étions sûrs de notre bon droit"

Le président de la Ligue de football professionnel, Frédéric Thiriez, s'est félicité vendredi de la décision du  tribunal de grande instance de Paris de maintenir l'appel d'offres sur les droits TV de la L1 et de la L2, ajoutant que l'instance avait toujours été "sûre de son bon droit". "Nous étions sûrs de notre bon droit ! Le processus de l'appel d'offres va pouvoir se dérouler comme prévu, dans des conditions de concurrence loyales et transparentes pour l'ensemble des candidats. Que le meilleur gagne", a déclaré M.Thiriez dans un communiqué transmis à l'AFP.

 
   

Jean Charbon