Lemina et Feret Marseille VS Caen 2015
Marseille a été malmené | BERTRAND LANGLOIS / AFP

Double peine pour Marseille, victoire pour Monaco

Publié le , modifié le

La première journée de Ligue 1 a réservé quelques surprises. Si, la veille, Paris avait fait respecter son rang de champion en titre en allant battre Lille, Marseille n'a pas connu une entame de championnat aussi glorieuse. Les hommes de Marcelo Bielsa, qui a annoncé à la surprise générale à la fin du match qu'il demissionnait de son poste, se sont en effet inclinés à domicile face à Caen (0-1). Une soirée cauchemardesque pour les Phocéens ! De son côté, Monaco, bousculé en début de rencontre par l'OGC Nice, a finalement remporté le derby de la Côte d'Azur (2-1). La surprise de la soirée est venue de l'Hérault où Angers, pour son grand retour en L1, a maté Montpellier (2-0) et pris par la même occasion la tête du classement.

Le flop : Marseille commence par une défaite

Même s’ils n’ont terminé que 4e la saison passée, les Marseillais font forcément partie des poids lourds du championnat et suscitent donc beaucoup d’espoirs auprès de leurs supporters. Malheureusement pour les troupes de Marcelo Bielsa, l’exercice 2015-2016 commençait mal. Alors qu’ils accueillaient Caen, les Marseillais encaissaient leur premier but à la demi-heure de jeu. Le responsable ? Andy Delort, fraîchement recruté par la formation caennaise en provenance de Wigan (Angleterre). Sa frappe touchait la barre transversale et trompait Mandanda (0-1 à la 27e).

Cette ouverture du score des Normands était un véritable coup dur pour l’OM qui quelques minutes plus tard se voyait refuser un but de Batshuayi signalé hors-jeu (36e). Après une première période brouillonne, l’OM était toujours à la peine et n’allait jamais réussir à trouver la faille. Premier match et donc première défaite de la saison pour l’OM qui a cruellement manqué de réalisme. Lors de la conférence de presse qui a suivi, la déception de Bielsa était complète et, à la surprise générale, le manager argentin a donné sa démission. 

La logique respectée : Bastia mate Rennes

L’an passé, Rennes s’était incliné lors de ses deux matches face à Bastia. La saison 2015-2016 est partie sur les mêmes bases au grand dam des troupes de Philippe Montanier. Les Bretons ouvraient pourtant la marque sur la pelouse du stade Armand-Cesari à la 40e minute grâce à un but de la tête de Giovanni Sio. Mais, piqués au vif, les Corses égalisaient par Floyd Ayité (1-1 à la 50e) puis doublaient la mise par l’intermédiaire de François Kamano (2-1 à la 69e). Si Bastia terminait le match à 10 après l’expulsion de Brandao pour une grosse faute sur Pedro Mendes, les Bretons ne parvenaient pas à revenir au score et cette première journée se soldait donc par une nouvelle défaite face aux Corses. 

Le coup du sort : le but contre-son camp de Jérémy Sorbon

Nantes recevait Guingamp à la Beaujoire à l’occasion de cette première journée de L1. Un derby breton assez sympathique sur le papier qui se révélait être un match plutôt terne et pauvre en occasions. Et alors que les deux équipes se dirigeaient vers un nul, le sort en décidait autrement. Pour le plus grand malheur des l’En-Avant. Alors que les Canaris approchaient dangereusement des buts guingampais, le défenseur Jérémy Sorbon poussait le ballon dans les cages de son gardien. Un but contre son camp malheureux qui offrait la victoire aux Nantais.

L’homme de la soirée : Valère Germain

L’an passé, il portait les couleurs monégasques. Cette saison, suite à un prêt, il évolue dans les rangs de l’OGC Nice. Pour cette première journée de championnat, le hasard a bien fait les choses car Valère Germain retrouvait son ancien club pour un derby à la saveur bien évidemment particulière pour le néo-Niçois. Pour Leonardo Jardim, l’entraîneur de Monaco, ces retrouvailles prenaient un goût amer quand son ancien protégé ouvrait la marque pour Nice à  la 7e minute. Du pied droit, ce dernier reprenait un centre de Pléa et envoyait le ballon dans la lucarne de Subasic.

Réduits à 10 suite à l’expulsion d’Olivier Boscagli avant la pause, les Niçois voyaient les Monégasques revenir à la marque en début de seconde période sur un but du pied gauche de Bernardo Silva (1-1 à la 51e). Dix minutes plus tard, Monaco aggravait la marque par Layvin Kurzawa (1-2 à la 62e). Valère Germain et les siens déchantaient brutalement après une entrée en matière qui semblait pourtant prometteuse. Le derby de la Côte d’Azur leur échappait et Monaco, sérieux prétendant au titre cette année, signait là son premier succès.

La surprise : la victoire d’Angers à Montpellier

Angers se rendait à Montpellier pour son premier match parmi l’élite après 21 ans d’absence au plus haut niveau. Manifestement très motivés, les troupes de Stéphane Moulin ne traînaient pas pour ouvrir le score. Dès la 4e minute, c’était par l’intermédiaire d’Abdoul Razagui Camara que le SCO prenait l’ascendant. Parfaitement servi par Manceau, l’attaquant guinéen battait facilement le portier montpelliérain du pied gauche (0-1 à la 4e).  Si un peu avant la mi-temps, Montpellier manquait une belle occasion, c’était les Angevins qui étaient dominateurs dans le jeu. Une domination qui se confirmait en fin de rencontre lorsque le SCO prenait le large grâce à un magnifique but signé Gilles Sunu (0-2 à la 80e). Au coup de sifflet, les Angevins exultaient, conscients d’avoir lancer leur saison de la plus belle des manières.

Le match nul : Troyes – Ajaccio

Comme toutes les équipes de L1, Troyes et Ajaccio avaient sans doute  à cœur de s’offrir un succès. Mais, si les deux camps se procuraient des occasions, aucun tir ne terminait dans les filets et c’était sur un score vierge que les Champenois et les Corses se séparaient après 90 minutes sur la pelouse du stade de l’Aube.

Dimanche soir, Saint-Etienne se rendra à Toulouse. Dans le même temps, Bordeaux accueillera Reims. Enfin, en match de clôture de cette 1ère journée de L1, Lorient aura un premier déplacement ardu sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais.

RETROUVEZ TOUS LES RESULTATS DE LA LIGUE 1

Isabelle Trancoën