Doria Marseille
Doria n'aura jamais joué sous le maillot de l'Olympique de Marseille | PHILIPPE LAURENSON / BLUEPIX / DPPI MEDIA

Doria règle ses comptes avec Bielsa

Publié le , modifié le

Le défenseur brésilien Doria, prêté vendredi par Marseille avec option d'achat à Sao Paulo, est revenu lundi sur sa mésaventure marseillaise, liée selon lui à un conflit "entre le président et l'entraineur" argentin de l'OM Marcelo Bielsa. "Ce qui est arrivé c'est que j'ai été acheté par le président sans que Bielsa ne soit consulté et cela ne lui a pas plu", a indiqué le joueur qui n'a pas porté une seule fois le maillot officiel de l'OM.

"Ce qui s'est produit vient d'un problème extra-sportif. Ce n'était pas avec moi mais entre le président et l'entraîneur de l'OM", a déclaré Doria, en conférence de presse lors de sa présentation à Sao Paulo. Je pense que, comme il ne m'avait pas choisi, l'entraîneur a voulu montrer qu'il pouvait se passer de moi" a  ajouté Doria, arrivé à l'OM dans les dernières heures du mercato d'été 2014 en provenance de Botafogo et qui n'a pas disputé le moindre match  officiel avec Marseille.

L'OM avait payé entre 6 et 10 millions d'euros, selon les estimations, pour un contrat de cinq ans. Le club phocéen s'était à l'époque félicité d'avoir  "certainement réussi l'une des très belles opérations de ce mercato 2014-15".  Mais son entraîneur argentin n'était pas du même avis, expliquant s'être  "opposé à son arrivée", car on ne lui avait "pas demandé (son) opinion" à son sujet.

"J'étais déprimé de ne jouer qu'avec la  réserve. Quand il y avait des blessés, l'OM alignait toujours d'autres joueurs à leur place alors que ce n'était même pas leur poste!", a commenté Doria. "Les fans, le président et même les joueurs me soutenaient et demandaient à ce que je sois aligné. Des fois, j'en venais à penser que j'avais désappris à jouer à football. Mais je voyais que tout le monde me soutenait, que ce  problème ne venait pas de moi", a encore déclaré le défenseur brésilien de 20  ans. "Marcelo Bielsa ? Je ne veux pas parler de lui car il n'a jamais parlé de moi", a ajouté Doria, qui s'est dit "bien plus mûr après ces cinq mois de  turbulences" et ravi de pouvoir bientôt rejouer au football.

Christian Grégoire