Les autorités de Guernesey mettent fin aux recherches, les proches se mobilisent

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Emiliano Sala sous les couleurs du FC Nantes
Le corps récupéré dans l'épave de l'avion est bien celui d'Emiliano Sala | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après avoir repris les recherches dans la matinée, après avoir exploré à pied l'île de Burhou, la police de Guernesey a annoncé qu'elle mettait fin aux recherches de l'avion d'Emiliano Sala, disparu dans la soirée de lundi au-dessus de la Manche. "Malgré les efforts des services aériens et de recherches des Îles anglo-normandes, du Royaume Uni et de la France" sans trouver aucun élément, "les chances de survie à ce stade sont infimes". De leur côté, les proches du joueur se mobilisent pour le maintien des opérations de recherche.

"Malgré les efforts des services aériens et de recherches des Îles anglo-normandes, du Royaume Uni et de la France, qui nous a permis de couvrir une superficie de 1700 square miles (environ 4400 km2) (...) et ayant examiné les données de téléphone portable et les imageries satellites, nous avons été incapables de trouver la moindre trace de l'avion, du pilote ou du passager", indique la police de Guernesey. Celle-ci précise que les chances de retrouver un survivant sont extrêmement minces et a donc décider d'arrêter les recherches.

"Je sais au fond de moi qu'Emiliano est toujours vivant"

Les proches d'Emiliano Sala ont toutefois imploré les garde-côtes britanniques de reprendre les recherches pour tenter de retrouver le footballeur argentin.

"Je sais au fond de moi qu'Emiliano est toujours vivant", a déclaré aux médias britanniques à Cardiff la soeur de l'attaquant, Romina Sala, en pleurs. "S'il vous plaît, n'arrêtez pas les recherches. Nous comprenons (la complexité de la) tâche, mais n'arrêtez pas les recherches", a-t-elle ajouté. "Pour nous, ils sont encore en vie".

Le père du joueur, Horacio Sala, a lancé un appel similaire depuis l'Argentine: "La seule chose que je demande, a-t-il déclaré à la presse, c'est qu'ils continuent à chercher. Il ne peut pas avoir disparu comme ça".

Des amis et anciens coéquipiers d'Emiliano Sala ont également demandé dans des posts et vidéos publiées sur les réseaux sociaux la reprise des recherches.