Dimitri Payet présenté pour son retour à Marseille
Dimitri Payet lors de la conférence de presse de présentation avec son nouveau maillot de l'OM | DR

Dimitri Payet, prêt pour le choc des Olympiques, revenu à l'OM pour "faire partie du projet"

Publié le , modifié le

Officialisée hier et effective aujourd'hui, le retour de Dimitri Payet à Marseille s'est concrétisée par sa première conférence de presse. "C'est une maison que je connais bien", a reconnu le milieu de terrain international. "Mon choix était clair depuis le début: je voulais faire partie du projet." L'ancien joueur de West Ham aurait accepté une "baisse significative de sa réumunération", selon son président, Jacques-Henri Eyraud. Et Payet s'est dit prêt à jouer dès mardi, pour le choc des 16e de finale de Coupe de France face à l'OL.

"Dimitri est qualifié". Jacques-Henri Eyraud, le président de l'OM, n'a pas boudé son plaisir d'annoncer que sa nouvelle recrue star pourrait bien être sur le terrain pour le choc des Olympiques, au lendemain de son arrivée sur la Canebière. Il faut dire que cela fait un moment que Dimitri Payet ronge son frein dans les coulisses de West Ham. Son bras de fer entamé avec le club anglais pour le quitter l'a éloigné des terrains depuis plusieurs semaines. "Ca a été long", a reconnu le joueur lors de ce point-presse. "Jouer me manquait. J'ai vécu un an exceptionnel à West Ham. Je garde un excellent souvenir des supporteurs du club." Eux n'en disent pas autant de lui après cet épisode.

Mais le joueur n'a pas voulu s'exprimer davantage sur son départ d'Angleterre. Car il préfère parler du présent, et notamment son retour sous la houlette de Rudi Garcia qui "me connait par coeur", et même du futur: "Je voulais faire partie de ce projet". "L'objectif est d'aller chercher l'Europe. Le Top 3 va être compliqué à aller chercher". Une phrase qui pourrait montrer un certain manque d'ambitions, mais le président de l'OM est sur la même longueur d'onde. "Le grand rendez-vous sera la saison prochaine", a asséné Eyraud. Mais en ayant recruté notamment deux internationaux français (Evra et Payet), l'OM a montré qu'il voulait faire parler de lui dans les prochains mois.