Bordeaux Olympiakos Gourcuff 03 2010
Yoann Gourcuff sera encore girondin cette saison | AFP - Jean-Pierre Muller

Diarra et Gourcuff partis pour rester

Publié le , modifié le

Annoncés partant depuis le début du mercato, les deux milieux internationaux pourraient rester à Bordeaux selon le président Jean-Louis Triaud, malgré une saison à venir sans coupe européenne. Alou Diarra n'est pas disposé à laisser le club girondin sauf si une offre venait de l'étranger. Yoann Gourcuff, convoité par Arsenal et Lyon, devrait faire une troisième année en Gironde. Deux bonnes nouvelles pour Bordeaux et son nouvel entraineur Jean Tigana.

Partira ou partira pas? Le président bordelais a profité de la présentation de la nouvelle recrue, le jeune défenseur serbe Vujadin Savic, pour indiquer en début de soirée que les deux internationaux pourtant convoités par Marseille et Lyon seraient prêts à poursuivre l'aventure en Gironde. Le dénouement du feuilleton girondin prend une fin favorable pour le club champion de France en 2009. Déjà dépossédé de Souleymane Diawara l'an dernier et Marouane Chamakh et l'entraineur Laurent Blanc en juin, Bordeaux craignait de perdre le reste de son ossature. Courtisé par Marseille et Didier Deschamps, Alou Diarra devrait poursuive une saison de plus. "Aujourd'hui (ndlr, vendredi), Alou m'a confirmé qu'il ne partirait pas à Marseille, et qu'il resterait à Bordeaux. Il reste, à moins que le club étranger de son cœur ne se manifeste", a précisé Jean-Louis Triaud à la presse, alors que Marseille avait officiellement jeté son dévolu sur le capitaine bordelais dont la clause libératoire s'élève à 7,75 millions d'euros.

A propos de Yoann Gourcuff, Jean-Louis Triaud a estimé que la question "ne se pose même pas"."Je n'ai pas besoin qu'il me donne une réponse et cela nous va très bien car notre objectif est quand même de garder les joueurs majeurs du groupe qui, je pense, sont animés du même esprit de revanche qui anime lesdirigeants de Bordeaux à la veille de la reprise du championnat", a-t-il ajouté, alors que le président lyonnais Jean-Michel Aulas s'était dit très intéressé par le meneur de jeu de l'équipe de France tout en trouvant que la clause libératoire de 26,5 millions d’euros était trop élevée. Les Bordelais qui ont terminé leur saison à la 6ème place de Ligue 1 et sont privés de toute compétition européenne après avoir disputé au printemps les quarts de finale de la Ligue des champions doivent entamer samedi un stage de préparation d'une semaine en Bretagne à Dinard avant de participer le week-end prochain au tournoi de Paris.

Avec ces deux joueurs dans l'effectif, Bordeaux peut envisager la saison avec plus d'ambition et de sérénité. Tigana aussi. Le propriétaire M6 n'était pas disposé à injecter des liquidités pour renforcer l'équipe, une politique qui aurait pu pousser les deux internationaux à quitter la navire. Avec un effectif finalement très stable, le club a les moyens de jouer le titre dès cette saison. Libérés de la coupe d'Europe, les hommes de Tigana auront un atout fraicheur supplémentaire par rapport à Marseille et Lyon. 

Mathieu Baratas