Nantes joie but Angers
Le Nantais Amine Harit va fêter son premier but en Ligue 1 avec le banc | JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Deux victoires en une semaine, Conceiçao rallume le FC Nantes

Publié le , modifié le

La greffe a très vite pris entre Sergio Conceiçao et le FC Nantes. Remplaçant de René Girard, limogé pour mauvais résultats, le technicien portugais a apporté un nouveau souffle aux Canaris. Après leur qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue mardi (3-1 contre Montpellier), les Nantais se sont imposés 2-0 sur la pelouse du voisin angevin grâce à des buts de Guillaume Gillet et Amine Harit (18e journée de L1). Cette victoire permet aux Ligériens de remonter provisoirement à la 18e place du classement. Plus mauvaise attaque du championnat, Nantes a repris des couleurs et marqué 5 buts en deux matches. En L1, les Canaris n'en avaient mis que 9 en 16 journées.

Le chiffre : 80

Zèle des préfectures à l’encontre des supporters ou craintes justifiées ? Toujours est-il qu’un arrêté préfectoral du Maine-et-Loire a interdit aux fans Nantais de se rendre à Angers, distant de seulement 90 km, par leur propre moyen. En raison d‘un « risque sérieux de troubles à l’ordre public », seuls les supporters encadrés et escortés par la police pouvaient se rendre au stade Jean-Bouin pour ce derby de l’ouest, également considéré à risque par la Division Nationale de Lutte contre le Hooliganisme. Résultat des courses, ils n’étaient que 80 dans le parcage réservé aux supporters nantais…

Le moment-clé du match : la blessure de Yoann Andreu

On joue la 17e minute quand le défenseur gauche du SCO s’écroule. Il s’est fait mal tout seul au genou et ne peut plus tenir sa place. L’entraîneur Stéphane Moulin ne veut prendre aucun risque et le remplace par Pablo Martinez. Ce dernier entre à froid et prend tout de suite un vent par Stepinski qui centre en retrait pour Gillet. Le Belge place une merveille de frappe enroulée dans la lucarne de Petric. Nantes mène 1-0 (18e). Il s'est passé 52 secondes entre le remplacement et le but. Sergio Conceiçao peut afficher un large sourire sur le banc de touche.

Le joueur du match : Amine Harit

Longtemps réputé pour sa formation, Nantes continue de sortir quelques pépites. Amine Harit sera peut-être le futur Dimitri Payet des Bleus. A Angers, le jeune homme de 19 ans a fait parler sa technique et sa vitesse à l’image de ce corner angevin mal négocié que Harit a récupéré. L’International U20 a parfaitement lancé Iloki qui a dribblé Petric. Mais au moment de conclure, c’est ce diable de Harit qui a surgi pour mettre le ballon au fond, à la grande surprise de son coéquipier qui ne l’avait pas vu venir (0-2, 48e). Il s’agit de son premier but en Ligue 1.

Le tweet qui fait la différence

Xavier Richard @littletwitman