Vélodrome
Le match entre l'OM et Lyon dimanche a été le théâtre de nombreux incidents | PHILIPPE LAURENSON / BLUEPIX / DPPI MEDIA

Deux nouvelles arrestations à Marseille après les incidents OM-Lyon

Publié le , modifié le

Deux hommes de 20 ans soupçonnés d'avoir violenté un stadier lors du match OM-Lyon de dimanche dernier ont été arrêtés vendredi matin et placés en garde à vue, a appris l'AFP de source policière. Les deux supporters marseillais ont été arrêtés au lever du jour, dans leurs domiciles des quartiers nord de Marseille, a précisé cette source à l'AFP.

Ils ont été reconnus sur les bandes de vidéosurveillance du stade, analysées pas les enquêteurs de la Sûreté Départementale (SD), a précisé cette source, confirmant une information de France Bleu. A visage découvert, ces deux supporters auraient pris part à "un énorme mouvement de foule" lors des incidents qui ont émaillé cette rencontre et sont soupçonnés d'avoir porté "coups de pieds et coups de poings" à un stadier  marseillais. Trois supporters de l'OM ont déjà été condamnés mardi à des peines de 4 à 6 mois de prison ferme pour avoir participé à des échauffourés, à proximité du Vélodrome, avant la rencontre.

Côté sportif, les premières sanctions sont tombées jeudi soir pour Marseille : la commission de discipline de la Ligue de football professionnel a infligé au club un huis-clos partiel au stade Vélodrome à titre conservatoire.

AFP