Salomon Kalou Lille 082012
Salomon Kalou | AFP

Deux chocs en apéritif

Publié le , modifié le

Après le match nul concédé par le tenant du titre, Montpellier, face à Toulouse (1-1), la toute première journée de cette saison 2012-2013 de Ligue 1 se poursuit ce samedi soir. Évidemment, tous les yeux seront rivés sur l'entrée en lice de l'archi-favori PSG, opposé à la bien plus modeste équipe de Lorient, mais d'autres duels devraient donner une première tendance pour la suite de la compétition.

A l'heure où tout le monde parle de l'effectif pléthorique du Paris Saint-Germain (opposé à Lorient), il serait de bon ton de recentrer un peu l'intérêt de ce bon vieux championnats de France sur l'essentiel, à savoir les potentiels des différentes formations. Et cette première journée permet de mettre clairement les pieds dans le plat, avec deux affrontements alléchants Rennes-Lyon et Saint-Etienne - Lille. Ces quatre équipes entendent bien jouer les trouble-fêtes et leur entrée en lice face à un concurrent direct devrait assurément donner un aperçu de leurs qualités et faiblesses. C'est une équipe de Lyon qui a décidé de se débarrasser de ses tauliers qui se déplace donc à Rennes, qui garde toujours l'espoir de profiter de ses jeunes talents à l'instar de Sadio Diallo. Yohann Gourcuff sera plus particulièrement scruté, lui qui entend bien prouvé que la précédente saison n'est plus qu'un mauvais souvenir.

Des nouvelles têtes

Autre rencontre à suivre attentivement ce samedi soir, celle opposant Saint-Etienne à Lille. Dans son Chaudron, l'ASSE devra d'entrée trouver la bonne carburation si elle souhaite maîtriser les ardeurs de Lillois très ambitieux. Après le départ de Eden Hazard, le Losc comptera notamment sur l'expérience de Salomon Kalou pour se faire respecter. Les Verts qui lorgnent eux aussi sur les places européennes, savent qu'il faut bien démarrer. "C'est vrai que débuter par une victoire, ça donne une dynamique, une confiance supplémentaire", estime le coach stéphanois Christophe Galtier qui aimerait bien débuter comme l'an passé par une victoire (face à Bordeaux 2-1).

Les Girondins devront défier une équipe d'Evian-Thonon bien décidée à jouer ... le maintien. Un peu comme Auxerre en son temps, la formation savoyarde ne jure que par la durée parmi l'élite. Brûler les étapes pour ce club qui évoluait il y a trois ans en National serait à l'évidence une grossière erreur. De son côté, Bordeaux aura à coeur de se retrouver rapidement dans le haut de tableau pour s'épargner une saison compliquée. De retour parmi l'élite, Bastia se rendra à Sochaux, qui avait eu bien du mal à éviter la relégation. Egalement de retour, Troyes, accueille Valenciennes. Le troisième promu, Reims qui revient en Ligue 1 après plus de 30 ans d'absence, devra défier à domicile Marseille dimanche en clôture à 21h00.

Romain Bonte