L1 Marseille Didier Deschamps portrait interview 03 2010
Didier Deschamps | AFP - Franck Fife

Deschamps: "On verra à la trêve"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Marseille Didier Deschamps a estimé que "parler de classement n'a pas trop de sens" pour son équipe, tenue en échec (0-0) samedi à Toulouse et toujours engluée dans la deuxième partie du classement de L1 après dix journées. "Ce n'est pas beaucoup mais ça reste un bon point quand même. Avec des matches nuls, c'est sûr qu'on n'avance pas beaucoup".

Q: N'avez-vous pas trouvé votre équipe bien pâle ce soir ?
R: "Ce n'était pas facile et en étant réduit à dix (exclusion de Charles Kaboré à la 58e minute) cela n'a pas été encore simple. On n'a pas pris de but. L'important était de prendre des points et d'en prendre trois évidemment. On en prend un et vu les circonstances - on a joué 35 minutes à dix - ce n'est pas beaucoup mais ça reste un bon point quand même. Avec des matches nuls, c'est sûr qu'on n'avance pas beaucoup. Après il faut être capable de s'imposer à domicile pour que le point qu'on est susceptible de prendre à l'extérieur soit bonifié. Ca passe par une victoire le match d'après à domicile, ce qui n'a pas été le cas. On a encore un match qui nous attend mercredi (la réception d'Arsenal en Ligue des champions, ndlr) et après Ajaccio. Il faut bien récupérer et se projeter sur le prochain".

Q: Vos adversaires Lyon, Lille et Paris SG prennent des points et se détachent. La Ligue des champions s'éloigne-t-elle ?
R: "Ce n'est pas la peine de parler de Ligue des champions en ce moment. La Ligue des champions on l'a mercredi. Après, dans notre situation, il faut engranger des points et prendre plus de points qu'on en a maintenant. Après on verra où on se situe à la trêve. Parler aujourd'hui de classement n'a pas trop de sens pour nous."

Q: On a l'impression que pour vous c'est un bon point de pris, que vous n'avez pas de déception ?
R: "On a eu quelques opportunités, Toulouse aussi. Ce n'était pas un match très spectaculaire. Je ne peux pas dire que je m'en contente, mais on prend un point. Toulouse est une équipe qui jusqu'à maintenant en avait pris 17. On n'a pas été beaucoup mis en danger et c'est vrai qu'on ne les a pas mis en danger. On a été relativement solide mais on a manqué de percussion sur la phase offensive. On est capable de mieux faire. Evidemment qu'il y a de la solidarité, mais vu les circonstances, il y a encore un peu de fébrilité due au contexte dans lequel on évolue depuis quelques semaines. Ce n'est pas une excuse mais évidemment on est capable de mieux faire. On a un potentiel qui est supérieur à ça. Si on pouvait éviter les cartons rouges, cela nous compliquerait moins la tâche".

Q: Votre axe central va devoir être remanié...
R: "Oui, remanié par la force des choses malheureusement. Ce n'est pas l'idéal et ça complique les choses avec les suspensions. Charles Kaboré, qui a pris un rouge, ne sera pas là samedi, et il y a quelques blessés. On s'adaptera".

AFP