Marseille Deschamps banc masque 082010
Didier Deschamps songeur | AFP - PHILIPPE HUGUEN

Deschamps : "Toutes les équipes ont des problèmes"

Publié le , modifié le

L'OM piétine et ça ne plaît pas à son entraîneur Didier Deschamps. Le coach olympien fait le point avant le déplacement de son équipe à Toulouse samedi. Même si le champion de France a marqué à chaque match, l'attaque est le sujet qui fâche. "La zone offensive est celle où le chantier des automatismes et de la complémentarité est le plus difficile", a-t-il confirmé sans désigner le faible rendement de son attaquant André-Pierre Gignac, sifflé au Vélodrome.

Q: Ce classement très resserré ne vous paraît-t-il pas un peu bizarre...?
R: "Ce n'est pas bizarre. Le constat est que toutes les équipes ont des problèmes. Il n'y a pas que nous, mais cela ne me console pas. Et si l'on regarde une équipe comme le Paris SG, qui, aux yeux des médias, a un fonds de jeu cohérent, on remarque qu'elle est juste un point devant nous, avec un match de plus. La réalité est que le classement est très serré."

Q: Partagez-vous le constat de votre milieu de terrain Edouard Cissé, relevant un manque de liant dans les 3O derniers mètres ?
R: "C'est toujours la zone la plus difficile, celle de vérité. On peut être plus performant, faire mieux individuellement et collectivement même si nous avons inscrit 20 buts en L1, ce qui n'est pas rien. Nous avons marqué à chaque match. Je ne vais pas faire l'aveugle non plus. La zone offensive est celle où le chantier des automatismes et de la complémentarité est le plus difficile, où cela prend le plus de temps, à la différence de la défense. Je n'occulte pas d'ailleurs le fait que, défensivement, nous devons être aussi plus agressifs."

Q: Sentez-vous Pierre-André Gignac particulièrement fébrile avant son retour à Toulouse ?
R: "Il n'est jamais évident psychologiquement de revenir dans un stade où l'on a évolué plusieurs années. On a toujours envie de très bien faire, voire de trop bien faire. Je sais qu'il est motivé."

Q: L'avez-vous senti affecté par les sifflets du Vélodrome ?
R: "Non, mais cela ne fait pas plaisir. Il a envie de bien faire, il recherche ce but à domicile, cela devient une obsession et ce n'est jamais très bon, cela peut faire déjouer. Mais il a une totale confiance en lui et il a ma confiance. Il faut aussi signaler qu'il a un déficit physique remontant à la saison dernière où il a été longtemps blessé et s'est peu entraîné. Il n'a pas pu faire non plus toute la préparation. Mais il est actuellement beaucoup mieux qu'à son arrivée."