L1 Marseille Didier Deschamps portrait interview 03 2010
Didier Deschamps | AFP - Franck Fife

Deschamps : "on s'est fait du bien"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Marseille Didier Deschamps estime que la victoire devant Saint-Etienne, la 3e de rang pour la première fois de la saison, "fait du bien" à son équipe. S'il déplore la blessure de Gignac (adducteurs) qui va le priver de la réception de Manchester mercredi en Ligue des champions, Deschamps se satisfait aussi de la prestation de son autre attaquant Loïc Rémy, buteur, qui s'est "lâché" samedi.

Quelle analyse faites-vous de cette victoire?
"C'est la première fois de la saison que nous remportons trois matches de suite. Il fallait confirmer notre victoire à Sochaux (2-1), face à une équipe jouant avec beaucoup d'agressivité, après sa défaite dans le derby devant Lyon. J'ai vu beaucoup de continuité par rapport à ce match de Sochaux, même si tout n'a pas été parfait. Mais au vu des intentions et de la détermination, le résultat est logique".

Que pensez-vous du match de Loïc Rémy?
"C'est l'un de ses plus aboutis de la saison au Vélodrome. Il a les qualités. Je parle beaucoup avec lui, pour l'aider, pour qu'il aille vers la simplicité. Il a montré beaucoup de disponibilité, de volonté, de la simplicité aussi. Il s'est lâché un peu plus. Je pense qu'un match comme celui-ci, avec son but, va lui donner plus confiance".

Pour la 1re fois de la saison, vous venez de gagner 3 matches de suite...
"Nous sommes dans une période où il faut engranger les points. Nous n'avons pas eu de continuité jusqu'à maintenant, c'est donc une très bonne chose. Il faut s'accrocher au bon wagon".

Cette victoire met-elle une certaine forme de pression sur Lille, "La route est encore longue. On va les rencontrer, aussi. La question n'est pas tant de leur mettre la pression, que de se faire du bien avec nos 3 victoires d'affilée. Ce soir, on est à la 2e place. On est dans le dur, pendant 2 mois encore, avant d'arriver dans la dernière ligne droite".

Contre Manchester, un relâchement défensif en fin de match comme samedi pourrait vous coûter cher...
"Je n'ai pas besoin de le dire à mes joueurs... J'aurais aimé que l'on reste à 2-0. Nous avons connu deux actions chaudes dans le temps additionnel. Le haut niveau, c'est ne pas faire d'erreur. On a connu cela contre Milan la saison dernière: si on laisse des opportunités, ce genre d'équipe en général punit tout de suite".

AFP